Archive | février, 2013

Un jour j’irai à Dublin [3]

27 Fév
IMG_3442 - Copie

Cours du château

   Et c’est parti pour un troisième article sur Dublin! Mais celui-ci sera un peu plus axé histoire car oui la ville regorge de vestiges du passé et il serait mal venu pour une historienne de formation de laisser passer cela ! C’est de Temple Bar que nous allons repartir (l’esprit embrumé par un trop plein de malt) pour nous diriger vers le château de Dublin !

En passant vous observerez le City Hall construit entre 1769 et 1779, le lieu où les hommes d’affaires se réunissaient pour parler commerce. Aujourd’hui il y a les bureaux du Dublin City Council. Une fois passé devant vous tournez et sur votre gauche ce sont les portes du château.

La construction de ce bâtiment a débuté au XIIe siècle sous le règne du normand Jean d’Angleterre plus connu sous le nom de Jean Sans Terre. On peut aujourd’hui encore voir l’aile du château datant de cette époque. Mais c’est surtout au XVIIIe siècle que la construction a battu son plein. Si cet édifice a à présent une fonction touristique, ce ne fut pas toujours le cas.

IMG_3441 - Copie

Partie du XIIe siècle

Il a été un enjeu lors des tentatives d’indépendance par les irlandais car c’était ici qu’était installé le gouvernement anglais. Depuis 1945 c’est en ce lieu que les investitures des présidents se font. Si vous voulez en savoir plus voici le site du château et le Free Tour qui vous permettra de visiter la ville gratuitement.

Dublin est aussi une ville qui regorge de vestiges vikings. En marchant dans les rues regardez à vos pieds… Vous n’êtes pas à l’abris de pièces ou de cuillères dans le trottoirs. Ce sont les archéologues qui les ont laissées là.

Photo 121

Passage reliant Christ Church à Dublinia

Ainsi en passant devant Christ Church Cathedral vous pourrez observer les contours d’une maison viking. Et en traversant la route je vous conseille Dublinia. C’est un musée interactif qui retrace l’histoire de la ville et qui explique l’importance du travail des archéologues. C’est très bien fait, tout est traduit et pour les enfants le côté interactif est génial. Ils proposent même aux enfants des ateliers d’archéologie dans la cour du musée.

Photo 123

Viking dans son drakkar gardant l’entrée de Dublinia

Après si vous êtes vraiment très intéressés par l’histoire et que vous avez le temps de flâner dans les musées (qui sont gratuits soit dit en passant), il y a le musée national d’archéologie.

 –> et ce n’est pas fini, la suite par ici !

Photo 165

Et on fini avec les wc vikings!

Visionnaire ?

25 Fév

« Le mot « guerre », lui-même, est devenu erroné. Il serait probablement plus exact de dire qu’en devenant continue, la guerre a cessé d’exister. […] Une paix qui serait vraiment permanente serait exactement comme une guerre permanente. [C’est] la signification profonde du slogan du parti: La guerre, c’est la Paix. »

G.Orwell, 1984

george

Les Dames à La Licorne

23 Fév

L’Irlande, encore et toujours d’actualité avec notre première parution littéraire ! Et vu que mon goût pour Barjavel est immense j’en profite pour vous présenter un ouvrage qui m’a laissé rêveuse : Les Dames à la licorne. Cette oeuvre a été réalisée en collaboration avec Olenka De Veer.

Un petit mot sur cet auteur qui débuta comme journaliste, puis qui devint critique cinématographique durant la seconde guerre mondiale. Si il est connu, c’est pour son talent d’écrivain … entre science-fiction et roman d’amour Barjavel manie la plume toujours avec justesse.

Les dames du lac est publié en 1974. Loin de ses œuvres futuristes de science-fiction, ce roman nous transporte dans une Irlande à la fin du XIXe siècle.

Afin de vous présenter l’histoire, je vous met le résumé de la quatrième de couverture : 

Les-dames-a-la-licorne«Une terre de légendes : l’Irlande.
Un descendant de roi, chef rebelle en fuite Hugh O’Farran. Une jeune sauvageonne au prénom étrange : Griselda… Griselda qui rêve, en cette fin du XIXe siècle, d’un destin extraordinaire loin de cette île de Saint-Albans où elle vit avec ses quatre soeurs et ses parents… Voici les personnages principaux d’un magnifique roman d’amour inspiré d’une histoire vraie. Une histoire qui pourrait commencer par « Il était une fois cinq filles dans une prison d’eau… » Tant elle a la beauté et le mystère d’un conte… »

Que dire pour ne pas tout dire puisque chaque passage est un moment de magie, un frisson en vous, un délice… Les descriptions sont toujours justes et une fois en Irlande on peut allègrement s’apercevoir que le paysage coïncide avec la beauté réelle de ce pays. Je l’ai personnellement lu peu de temps avant d’arriver à Dublin ce qui m’a rendu encore plus enthousiaste à l’idée de partir. Si le début du roman est quelque peu déroutant, la suite est juste merveilleuse. De plus le cadre historique est bien restitué avec notamment les problèmes liés à la crise de la grande famine. Vous l’aurez compris, c’est un roman complet, touchant qui vous emmène en Outre-Manche parmi les anglais et les irlandais.

 Si cette histoire vous a plu je vous donne un petit conseil lecture … Les chemins de Katmandou du même auteur qui est le premier roman que j’ai lu de Barjavel et qui m’a donné une profonde admiration pour lui.

Et si cet auteur peut ressentir ce mot de là où il est : MERCI ! Parce que le temps passé à lire ses œuvres n’est que bonheur.

 

La_dame_la licorne_350_free

Ne pas confondre ce livre avec la célèbre tapisserie de « la dame à la licorne » .

Chéri y a quoi à la télé ce soir ?

20 Fév

Quittons à présent le cadre purement irlandais pour une pause “Chéri y a quoi à la télé ce soir ?”. Vous pouvez donc sans crainte répondre à cette question par : “un bon film de Guy Richie, vient à mes côtés dans le canapé”. En effet, pour changer de la série “spéciale Irlande” mais ne pas trop m’éloigner tout de même c’est avec un film anglais que je vais ouvrir cette catégorie. Qui ne connait pas Arnaques, Crimes et Botanique?

Ce film sorti en 1998 est aujourd’hui devenu culte. Il est à voir et à revoir sans modération.

x7bwinq3o3164lr401nm856vh6aeyGuy Richie met ici en scène quatre amis réunissant 100 000 £ pour qu’Eddie (l’un d’entre eux) joue aux cartes contre Harry La Hache, un caïd. Malgré son génie pour le jeu, Eddie perd face à ce tricheur de Harry. Il se retrouve ainsi avec une dette de 500 000 £ à payer en moins d’une semaine sous peine d’avoir un doigt en moins par jour de retard … Avec ses trois compères, Eddie se lance à la quête de la somme demandé.

Des histoires enchevêtrées sur celles-ci viennent apporter du piment, du suspens, du cocace, de la rigolade et surtout 1h30 de plaisir. Je vous invite donc à plonger au coeur de l’Angleterre et à vivre le calvaire d’Eddie à ses côtés. Vous verrez que finalement, plus on est de fous, plus on rit.

Pour ceux qui aurait loupé ce grand moment du cinéma, voila de quoi mettre en bouche : le trailer.

Même si la fin du film reste frustrante, il existe une suite du même réalisateur sous forme de série : Lock, Stock… que je ne connais pas mais les critiques de cette série sont les bienvenues.

Enfin, autre point non négligeable, la qualité de la bande originale.

 19138385.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Et pour les amateurs du genre, Snatch est là pour nous combler … Même modèle : une histoire majeure sur laquelle s’en greffent plein d’autres. La grande différence ? On peut admirer les performances de Brad Pitt. 

SURPRISE : +

Image

Mad Hatter or Good Advicer ?

18 Fév

En direct du terrain épisode 2 !

16 Fév

 Vous l’attendiez, je vous l’ai fait !

Le second article sur ces sports irlandais peu connus ailleurs. Et c’est donc avec le Hurling que je reviens ! Plus incongru que le football gaélique, ce jeu de vitesse se pratique avec une petite balle de cuir (Sliothar) et muni d’une crosse en bois (Hurley).

Kesako ? En image :

images

Voici la crosse, la balle de hurling et afin de pouvoir comparer la différence de taille le ballon de football gaélique (et pas de volley ball).

0006d8c9-642Vous ne pouvez ramasser la balle une fois au sol qu’avec le pied ou à l’aide de la crosse. Une fois récupérée, vous n’avez le droit qu’à quatre pas avec la balle dans la main, il vous faudra ruser et courir avec la balle posée sur votre hurley.

Pour ce qui est de la composition d’une équipe:

  • six défenseurs

  • deux milieux de terrain

  • six attaquants

  • un gardien de but

 

Ce qui nous fait un total de quinze joueurs rassemblés sur un terrain similaire à celui du football gaélique (les buts ressemblent à ceux du rugby avec une cage de football en dessous). Mais les joueurs ne sont pas seuls sur le terrain : vous trouverez aussi sept arbitres veillant à l’oeil pour que les règles ne soient pas enfreintes. Si le football gaélique n’est pas pour vous à cause du manque de “contact”, le hurling accepte le plaquage (mais avec des règles bien précises : on ne peut plaquer qu’avec les épaules !).

 Comment gagner ?

Là encore, le marquage des points est similaire au football gaélique à la différence près qu’il vous faudra envoyer la balle à l’aide du hurley (ce qui rend la tâche ardue). Si la balle passe au dessus de la barre cela équivaut à 1 point mais si elle entre dans les filets alors c’est 3 points de marqués. 

Kavanagh_Shane_vClare2011

L’équipe au maillot bordeaux, c’est Galway !

Suivre un match lorsque l’on ne connait pas est chose difficile à cause de la rapidité de jeu, c’est pourquoi maintenant que vous savez tout vous n’aurez plus qu’à profiter !

Enjoy” comme on dit ici !

Un jour j’irai à Dublin [2]

13 Fév

guinness-request-black-symbol

Nous revoilà pour la suite de notre virée dublinoise! Je vous avez laissé à O’Connell Street en plein shopping (j’espère que vous avez trouvé LA perle rare). Pour ceux et celles qui ne peuvent pas faire les fouines dans les charity shop ici, voici un lien qui pourrait vous séduire …

Sinon, une fois la Liffey traversée (c’est le nom du fleuve qui traverse Dublin), vous arrivez dans Temple BarC’est mythique, traditionnel et c’est surtout : le lieu parfait pour faire la fête !

Photo 257

Ce quartier aux jolies routes pavées doit son nom à W. Temple, un recteur de Trinity College (l’université de Dublin) qui vivait là. Fût ensuite bâti un pub du même nom, mais c’est bel et bien la rue qui a nommé le pub et non l’inverse.

Avant d’aller boire un verre, cherchez la réplique de la guitare de Rory Gallagher tout en pensant que c’est dans ce quartier que les membres de U2 débutèrent leurs carrières.Guitarra Oasis Fender Stratocaster - Copie

Maintenant allez donc profitez des pubs pour manger des baked potatoes en sirotant une Guinness. Pour ceux qui n’aiment pas la Guinness et sont déçus de rater cette boisson typique, la Bulmers peut être une alternative. Ce cidre irlandais est proposé en pinte dans les pubs et se sert en pression également.

DSCN0435

Baked Potatoes

Vous voulez un pub sympa ? Je vous conseille d’aller sur les quais au Gypsy Rose

Photo 021

« Comment décrire ce lieu? It’s rock’n roll ! »

Toutefois, si vous préférez les lieux moins touristiques avec de la musique traditionnelle je vous conseille The CeltIci on est fier d’être irlandais et ça se sent. Les drapeaux des communautés indépendantistes sont là (ainsi il n’est pas étonnant de voir le drapeaux breton). Le samedi soir, on chante à gorge déployée la musique irlandaise comme Molly Malone ou Whiskey in a Jar. Bref, tout ce qui vient à votre esprit lorsque vous pensez “Irlande” réside en ce lieu. 320535_4974393921971_1388108543_n

Enfin, si la Guinness vous séduit réellement, il vous faudra quitter les pubs et prendre de la hauteur avec une visite du Guinness Store House qui s’impose ! En effet, la bar panoramique offre une vue de Dublin en altitude. Et si le prix de la visite vous semble élevé, je vous rappelle juste qu’une pinte vous est offerte une fois l’ascension terminée et que l’on vous apprend à déguster la Guinness. Cependant les règles sur l’alcool sont strictes, il faut présenter sa carte d’identité pour prouver que les 18ans sont atteints afin de goûter à cette boisson.

Alors, vous allez pouvoir occuper vos soirées?

lgpp30181lovely-day-for-a-guinness-guinness-poster

Vous me suivez toujours ? Alors on continue !

Tu l’as pas encore écouté ?C’est l’occaz’.

11 Fév

Un jour par mail je reçoit un lien youtube d’un de mes ami avec juste “je suis sûr que tu vas aimer”. Depuis j’écoute l’album en boucle (parce que oui, j’ai l’album), sa voix semble rester ancrée dans ma tête, je chante même sous ma douche… Annoncé comme la révélation 2013, prévu comme l’album de l’année je vous parle de Jake Bugg et de son album auquel il a donné son nom ! 18 ans, issu de la classe ouvrière (working-class) comme il se plait à le rappeller durant les interviews. Il est anglais (comme les 1D, ce n’est donc pas forcémment gage de réussite), excepté lorsque l’on a comme modèle Bob Dylan et que l’on fait les premières parties de Noel Gallagher. Avec une musique très folk, une voie vibrante, de la guitare, des textes touchants (oui, oui il est auteur-compositeur) : j’adore et il semble que c’est un triomphe (ayant détroné au top des ventes l’album Babel du groupe Mumford & sons) ! Et du coup je suis d’accord pour dire que cet artiste va faire des ravages ! Je lui souhaite le meilleur.

A suivre dans le futur mais ce premier album est une tuerie !

« I drink to remember, I smoke to forget
Some things to be proud of, some stuff to regret
Run down some dark alleys in my own head
Something is changing, changing, changing”

Si ça ne vous suffisait pas …  

Et maintenant vous en pensez quoi? 

60749386_jake3

Image

Citation du lundi matin … boire un café en chemin !

11 Fév

tumblr_ly3ggas6b21r24wrto1_500

En direct du terrain !

8 Fév

Hello,

 

Alors je suis là pour vous présenter une nouvelle catégorie … les coups de coeur ♥ ! Et pour commencer je vais vous parler d’un sport irlandais ! Ce topic colle parfaitement avec le voyage que je propose d’effectuer mais je l’écris surtout pour mon petit frère qui est venu à Dublin et m’a demandé de lui expliquer les règles des sports peu connus qu’il a regardé à la télé et dont il ne comprenait pas grand chose.

Dublin_Tyrone_July31_Resized

Alors voici le football gaélique ou Peil Ghaelach qui est très populaire en Irlande. Ici, il n’y a pas de professionnels, uniquement des amateurs. La compétition la plus haut niveau est celle de “All-Ireland Senior Football Championship” qui est la final inter-comtés. Pour ce qui est des règles, fixées en 1887, elles n’ont pas changées depuis. Et ce n’est pas si vieux que cela comparé à l’âge qu’a ce sport datant de 1557.

 

Ce jeu se joue à 15 et ressemble au rugby (sauf que les trucs cool comme les tacles et les plaquage sont interdit donc si vous voulez régler vos comptes ce sera pas là). Les matchs durent 60 minutes réparties en deux mi-temps de 30 minutes.

Sinon … qui joue où ?

1 gardien de but,
deux arrières latéraux,
un arrière central,
trois arrières,
deux milieux de terrain,
trois demi centres,
deux ailiers,
un avant centre.

 Comment gagner ?

  • gaelic2-1 (1) En faisant le score le plus élevé des deux équipes ! Pour cela il faut marquer le plus de points possible sachant que marquer un but équivaut à 3 points et que faire passer la balle au dessus de la barre transversale et entre les poteaux vaut 1 point.

 

Où pratiquer ce sport ?

 Ça y est vous voulez devenir champion ? Je vous rappelle que ce n’est qu’un sport d’amateurs ! Vous pouvez donc allez en Irlande ou rester en France car bien qu’étant peu connu il existe des clubs ou ligues sur notre territoire national : en Bretagne, à Toulouse, Lyon et Paris.

Et une photo pour vous prouver que c’est aussi un sport pour les filles ! Voici l’équipe féminine de Dublin.

dubjackies

venez découvrir avec moi le hurling lors de mon prochain article !

%d blogueurs aiment cette page :