« Le nez par terre c’est la faute à […] »

11 Mar

Le travail éloigne trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin !

                                                                                                                                                          Voltaire

Voltaire

Publicités

Une Réponse to “« Le nez par terre c’est la faute à […] »”

  1. Mathilde 13 mars 2013 à 17 h 17 min #

    Dixit un monsieur qui n’a jamais réellement travaillé de sa vie… 😉 sympa le Voltaire

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :