Shabu-Shabu

6 Avr

La première recette que je présenterais est le « Shabu-Shabu ». C’est ce que s’apprête à faire Watanuki dans l’épisode 1 lorsqu’il fait les courses avec Mokona. Traditionnellement les japonais mettent du bœuf dans leur « fondue » mais le porc peut également être utilisé (c’est le cas ici).

Tout comme la fondue en France, le Shabu-Shabu est un plat qui se veut familial. Une marmite (« nabe ») est posée sur un réchaud au centre de la table afin que chacun puisse faire cuire à sa guise son morceau de viande. Dans cette marmite il y a un bouillon (de bœuf ou d’algue) en ébullition. Les  ingrédients que  l’on déguste lors de cette fondue sont : le tofu, le chou chinois, des champignons et parfois des nouilles Udon.

Maintenant voyons voir comment se prépare le « Shabu-Shabu » afin de déguster un plat japonais à domicile.

Pour quatre personnes il vous faudra les ingrédients suivants :

–       600g de filet de porc

–       Quelques feuilles de chou chinois

–       200g de tofu

–       150g de pousses de bambou

–       150g de champignons (shitakes)

–       50cl de bouillon de bœuf

–       10cl de sauce soja

 Pour la sauce, deux possibilités :

–       Sauce Gomadare : mélanger des graines de sésames broyées à la sauce soja

–       Sauce Ponzu : mélanger 10cl de jus d’orange amère ou de yuzu à la sauce soja

 Maintenant on en vient à la préparation, une vingtaine de minutes de bonheur. On se lave les mains, on retrousse ses manches et on y va !

  1. Il faut couper la viande en tranches très très fines.
  2. Passons au chou, il faut le blanchir dans de l’eau bouillante salée deux minutes. Egoutter les feuilles et les passer à l’eau froide.
  3. Couper le tofu en cubes et les champignons en lamelles.
  4. Il est temps maintenant de faire bouillir le bouillon de bœuf (dans une casserole).
  5. Une fois en ébullition, vous pouvez changer le bouillon de récipient. Le mettre dans le « nabe » ou dans votre appareil à fondue. Allumer le réchaud afin de garder le bouillon en ébullition.
  6. Mettre les ingrédients sur un plateau de façon conviviale.
  7. A Table ! Tous à vos baguettes, il est temps de mettre les aliments à faire trempette dans le bouillon quelques secondes.

La viande peut se tremper dans des sauces froides. En France il est facile de se fournir de la sauce soja, ce sera donc la première que je proposerais. Mais il est bon de savoir que deux autres sauces accompagnent traditionnellement la viande du « Shabu-Shabu » : le gomadare que l’on obtiendra en mélangeant les graines de sésames broyées et un peu de sauce soja ou le ponzu qui est une sauce obtenue par le mélange du jus d’orange amère ou jus de yuzu avec de la sauce soja. 

20080716_xxxholic

いただきます

(N’ayant pas une cuisine adéquate à Dublin, j’attends d’être revenue en France pour faire ces plats et changer les photos par les miennes.)

+

 

Publicités

Une Réponse to “Shabu-Shabu”

  1. François 25 mai 2013 à 6 h 14 min #

    ça me donne faim cette histoire! 🙂

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :