Hereville, Barry Deutsch

24 Avr

Coucou mes poulets !

Aujourd’hui nous allons parler de Hereville, une bande dessinée réalisée par Barry Deutsch et écrite en anglais avec des mots en hébreux (qui sont traduits en notes de bas de pages).

herevilleLe site, en anglais, vous mettra dans l’ambiance en proposant de lire un bout de la BD en ligne. Perso, je l’ai trouvée à la bibliothèque et ça m’a permis de lire un truc en anglais rapidement entre deux romans (que j’ai hâte de vous chroniquer). Mirka, le personnage principal est une jeune fille de confession juive âgée de onze ans et ayant pour passe-temps le combat de troll. Si j’ai lu How Mirka Met A Meteorite c’est parce qu’il n’y avait que ce tome à la bibli mais en réalité il s’agit de la seconde BD  Afin de vous présenter l’esprit de cette œuvre et son contenu voici la traduction de la présentation faite par l’auteur sur son site :

« Courageuse, volontaire, Mirka Hirschberg, onze ans n’est pas intéressée par les leçons de tricot que lui donne sa belle-mère, ou par les conseils de sa sœur sur comment-trouver-un-mari, ni même par les avertissements de son frère sur la conduite à suivre. Il n’y a qu’une seule chose qu’elle souhaite faire : combattre des dragons !

Certes, aucuns dragons crachant du feu n’ont été trouvé autour d’Hereville, la communauté juive orthodoxe où Mirka vit, mais cela n’empêche pas la jeune fille courageuse de perfectionner ses compétences. Elle tient courageusement tête aux tyrans locaux. Elle combat un très grand porc, très menaçant. Et elle accepte hardiment le défi d’une mystérieuse sorcière, défi qui pourrait apporter à Mirka le désir de son cœur : une épée pour tuer les dragons ! Tout ce qu’elle a à faire est de trouver – et vaincre – le troll géant qui l’a en sa possession !

Un délicieux mélange de fantaisie, d’aventure, de traditions culturelles, et d’agitation préadolescente. Hereville saura captiver les enfants de même que les adultes avec ses graphismes excitants et son héroïne divertissante. »

Maintenant je me permets de commenter ! Je dirais qu’Hereville ne « captive » pas les adultes, c’est plus un amusement qu’un réel profond intérêt. Malheureusement ce n’est pas une grande œuvre majeure qui révolutionne la BD. En effet, ayant déjà lu Foiled de Jane Yolen (qu’il faut également que je chronique), je trouve que cet ouvrage lui fait écho bien qu’Hereville soit plus accès sur le côté rebelle de la jeune juive qui veut rompre les traditions et que Foiled ait un aspect plutôt fantasy. Malgré ce symptôme du « déjà vu », je trouve l’histoire mignonne et le personnage attachant. On l’aime mais on a envie de lui donner des claques en lui disant que du haut de ses onze ans elle ferait mieux de faire attention. Après pour ce qui est des graphismes je les trouve vraiment jolis. Le choix des couleurs est intéressant, tout est accès sur le marron et le vert comme vous pouvez le voir sur les deux images de la preview à la fin de l’article. Cela donne un aspect très épuré, très modeste et en même temps dès qu’une autre couleur est là, nous nous focalisons dessus (ce qui est pratique pour les mises en avant d’un détail).

Hereville est typiquement le genre de livre que j’ai envie d’offrir à une jeune fille d’une dizaine d’années. Elle se retrouvera forcément dedans.

Pour ce qui est de mon ressenti personnel sur ma lecture : j’ai aimé cette BD. Je l’ai trouvée touchante et juste. De plus elle m’a faite rire et m’a permis d’enrichir mon vocabulaire anglais et hébreu ! Une jolie découverte que je recommande aux mamans ayant des enfants sachant lire par eux-mêmes de façon débrouillarde et aux personnes débutant l’anglais qu’un roman pourrait rebuter.

Pour finir voici les deux premières pages extraites de la preview :

001002

 

Publicités

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :