Archive | novembre, 2013

Découvrez Youmiam, pour partager vos recettes de cuisine !

30 Nov

Bien le bonjour !

Aujourd’hui on se retrouve pour la Geekerie du jour, sur un sujet que je n’ai pas abordé depuis longtemps : la cuisine ! Alors pour faire bref, Youmiam c’est un site de partage de recettes de cuisine. On peut y créer nos recettes, qui seront visibles par tout le monde. C’est joli, c’est très pratique à utiliser, et ça donne faim.

Et pour vous montrer ce que ça donne, j’ai décidé de reprendre la meilleure recette du blog et de la mettre sur Youmiam : j’ai bien sûr nommé … la recette des Takoyaki !

Faire une recette avec Youmiam

Sur Youmiam, la sélection des ingrédients se fait via une jolie liste illustrée

Sur Youmiam, la sélection des ingrédients se fait via une jolie liste illustrée

Alors avant toute chose, l’inscription : facile, ça peut se faire via Facebook, c’est rapide, on aime. Ensuite, il suffit de cliquer sur le petit + rouge en haut de l’écran, et on commence déjà à écrire notre recette.

Premièrement, on illustre et titre notre recette. Je reprends la magnifique photo du blog directement depuis l’adresse web, et c’est fini. On va ensuite pouvoir passer à l’ajout des ingrédients. En tapant le nom de l’ingrédient, une liste se déroule et dévoile de très jolies photos pour les ingrédients déjà existants.

Après avoir tout entré, on va passer à la partie longue : écrire chaque étape de la recette, en selectionnant les ingrédients qui correspondent et en indiquant leur quantité. C’est super pratique, on peut facilement revenir en arrière, et le site nous conseille même pour éviter d’avoir des étapes trop longues ! Une fois tout cela fait, on va pouvoir passer à la finalisation.

Finalisation de la recette qui consiste simplement à indiquer des informations générales sur votre recette : le nombre de personnes, le temps que ça va prendre, la difficulté, etc… Et pour que vos recettes soient facilement trouvables par d’autres, vous pouvez ajouter des mots-clefs associés. C’est le moment complexe, faut se creuser la tête … Bon, « japonais » et « boulette » devraient suffir =)

Les Takoyaki sur Youmiam, c’est tout beau tout propre

Je valide et … Waaaaouh, je me retrouve sur une page magnifique où je vois ma recette de Takoyaki ! J’ai trouvé ça super bien présenté, agréable et surtout pratique.

La page de présentation Youmiam de mes Takoyaki, splendide !

La page de présentation Youmiam de mes Takoyaki, splendide !

Bon, le mot de la fin, je trouve ce site vraiment cool ! Bien sûr, on est pas obligé de poster nos recettes nous-même, on peut en trouver de vraiment sympathiques déjà faites. Et si vous avez de bonnes recettes à faire partager via Youmiam, postez juste le lien en commentaire de cet article, et je re-partagerai celles que j’apprécie le plus !

Et pour terminer on va se fixer un petit objectif : on va faire en sorte que ma recette de Takoyaki devienne une des plus connues du site, en Remiamant et Ajoutant des miams via les petits boutons en haut à gauche. Je compte sur vous ! ♥

Publicités

La Petite Mort, Davy Mourier

29 Nov

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de Davy Mourier et surtout de sa BD La Petite Mort. Le site de Delcourt qui édite la BD a fait un « spécial La petite Mort », so let’s go and click here !

La petite mort

Image trouvé sur le site de Davy Mourier

Est-il nécessaire de présenter Davy ?

Cet humoriste français est connu notamment pour ses sketchs dans le Golden Show aux côtés de son acolyte Monsieur Poulpe. Il n’y a pas longtemps je vous ai parlé du Visiteur du Futur. François Descraques a également réalisé avec Slimane-Baptiste Berhoun Les Opérateurs, websérie dans laquelle nous retrouvons Davy. Bref il n’y a pas qu’elle et faire une liste serait surement une chose vite fastidieuse, surtout qu’ici ce n’est pas le propos. Si vous voulez plus de Davy : voici son blog, ou encore sachez qu’il vient le 15 décembre au Havre pour une séance de dédicaces !
Revenons à sa bande-dessinée. C’est quoi le sujet ?

PETITE_MORT

Très jolie 1e de couverture en relief

« La Petite Mort vit des jours heureux avec Papa et Maman Mort. Il va à l’école, tombe amoureux d’une fille de sa classe et essaie de se faire des amis. Bref, à quelques détails près, la Petite Mort est un enfant comme les autres, si ce n’est qu’il a un avenir tout tracé : quand il sera grand, il reprendra le travail de Faucheuse de son père. Ce qui tombe mal, car la Petite Mort veut être fleuriste ! »

Je classifierais ça de petit bijou. Des références multiples à ne pas manquer qui sont inhérentes au parcours de l’auteur. Par exemple, à la page 22, dans la publicité pour Hello Kittu, Monsieur Poulpe apparaît. Il est aussi le co-auteur de certains scripts de Buzz Aldrin. Vous pourrez aussi remarquer des références au Golden Show par le poster dessiné sur les murs à multiples reprises (derrière le poisson rouge, sur le mur derrière le bureau où se trouve l’ordinateur …), des clins d’œils à Bref, Karaté Boy, j’irais Loler sur vos tombes, The Avengers, Spiderman, Spirou ou encore au monde du jeu vidéo avec la parodie de Pokémon. Perso j’adore le graff « Jack Brel Powa ». Vous comprendrez que je viens d’en brasser une bonne partie, mais qu’il y en a encore plein à trouver.
Ah, et les « fan-art » des amis de Davy Mourier à la fin de l’ouvrage sont juste énormissimes !

Davy

Nous aussi on l’aime cette Petite Mort

Je vous laisse avec Davy lui-même et cette vidéo faite à la Japan-Expo pour Madmoizelle.com.

Katana, Jean-Luc Bizien

28 Nov

Voila 15 jours que Katana 2 est sorti et je trouve seulement le temps aujourd’hui d’écrire la critique de ce livre. Tout comme le premier tome je l’ai dévoré avec un engouement tout particulier. Vous l’aurez compris, aujourd’hui je vais vous parler de la série Katana de Jean-Luc Bizien !

Je suis tombée dessus un peu au hasard de mes pèlerinages en librairie et quelle ne fut pas ma surprise à la fin de la lecture. Je ne m’attendais à rien et c’est certainement mon ignorance qui m’a mis des paillettes dans les yeux au fur et à mesure de ma lecture.
Katana est une série qui se compose de deux tomes :
– 1, Vent Rouge
– 2, Dragon Noir
J’ai découvert par la même occasion les éditions Le pré aux clercs qui ont une ligne éditoriale vraiment sympa et dont j’adore le choix des couvertures.
Je vous laisse jeter un œil sur leur catalogue afin de vous faire votre propre jugement sur la question ! Avec le tome 2, un marque-pages était offert, c’est un katana dessiné et chaque partie de l’arme est décrite avec son nom japonais.

Bon, revenons à nos moutons, enfin à nos katanas puisque c’est de cela qu’il s’agit. Voilà ce que dit la quatrième de couverture du tome 1 :
katana 1« Le roi-dragon exerce sa tyrannie sur le Japon.
Un jour, Ichirô, apprend que le souverain a tué ses parents. Assoiffé de vengeance, le jeune samouraï errant va alors vouloir réaliser l’impossible, défier le shogun sorcier.
Hatanaka, son père adoptif et samouraï d’élite, va tenter de l’en dissuader. Mais devant sa détermination, il va le préparer à l’impossible.
Ichirô part pour une longue quête, au cours de laquelle il sera rejoint par des compagnons de route, voleur, paysan ou ninja. Il devra les accepter dans leurs différences, réunir leurs forces et leurs caractères… et se découvrir à son tour.
Auteur phare en thriller et littérature jeunesse, Jean-Luc Bizien puise à la source des deux genres pour livrer un récit à couper le souffle, tranchant comme une lame de katana. »
Je ne spoilerai pas en ne parlant que très peu du tome 2 !
J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de Jean-Luc Bizien qui m’a emmené au Japon avec ses mots. Je me suis sentie moi aussi dans la neige avec un katana sur le côté, à scruter les horizons pour savoir quel est le meilleur chemin à prendre. Les descriptions sont belles et le côté ludique du livre m’a beaucoup impressionné ! Ce livre est destiné à un public jeune et offre une approche de plus en plus technique au fil de la lecture, sur ce qu’est un samouraï ou encore un ninja. Les mots techniques sont toujours aisés à comprendre et arrivent de manière naturelle. En réalité, qui d’Ichirô ou du lecteur est initié par ce roman ? Une transposition s’effectue. Hatanaka katana 2semble être le maître du lecteur, qui peu facilement s’identifier à Ichirô (de par son âge ou son évolution dans la sagesse par exemple). Si le tome 1 semble peu inscrit dans l’action à proprement parler, ce premier roman initiatique semble pourtant nécessaire pour admirer et profiter du tome 2 à sa juste valeur. Soit, comme dans toute série il est préférable de lire le premier tome avant le second, mais je veux dire par là que la lenteur du tome 1 va avec notre apprentissage de la culture nippone loin de l’empressement occidental. L’action se prépare, elle est pensée. On ne combat pas sans les armes nécessaires et là Jean-Luc Bizien prépare le terrain pour nous offrir un tome 2 splendide dont la chute est magique. Les couleurs et les images que les mots renvoient résonnent encore dans mon esprit, et ce pour un moment je pense. Un livre que je conseille très vivement et que j’encourage à lire, que l’on soit grand ou plus jeune, amateur du Japon ou inculte. Un livre à mettre entre toutes les mains !

« Souviens-toi, murmurait le yamabushi, on ne dégaine le katana qu’en dernier recours. Nos sabres n’ont pas été forgés pour tuer. On les a créés pour libérer nos esprits et nos cœurs de l’imbécillité qui les assombrit. « 

La Caverne des Éléphants, Roland Smith

25 Nov
caverne des éléphants

Un récit magnifique

Un jour ma mère est rentrée avec ce livre (et je l’en remercie fortement), j’avais 9 ans et il venait de paraître. J’ai passé ma nuit dessus et au petit matin je me sentais grandie. Ce livre offre un regard neuf sur la vie et propose une réflexion poussée sur le monde qui nous entoure. Une belle histoire de vie à mettre entre toutes les mains des enfants (et même des plus grands). La preuve après 14 ans je me souviens encore de l’histoire de Jacob, le héros du livre, à la recherche de son père après le décès de sa mère. Je me souviens de la mort de l’éléphanteau sous ses yeux et de la peine que cela m’avait fait tant la description était vibrante. Elle met notre sensibilité à l’épreuve en jouant avec les notions de relations familiales, de respect, de découverte, de voyage. Bref une quête initiatique qui m’a donné envie de vous la présenter via la citation du lundi ! Cette citation je l’ai trouvé sur Babelio mais je trouve qu’elle résume bien l’esprit de ce roman et vous donne un exemple des réflexions philosophiques qu’il propose à ses lecteurs.

« Aussi magnifique soit-elle, une cage reste une cage. Nous vivons tous dans des cages, d’un genre ou d’un autre. Certaines sont vastes et possèdent absolument tout ce qu’un être peut désirer. D’autres sont petites et n’ont presque rien – à peine de quoi assurer la survie. La grande différence entre toutes ces cages vient des barrières qui nous retiennent à l’intérieur. »

xoxo

Le Passager de Grangé … Vous embarquez ?

21 Nov

Bonjour,

1e de couverture

Aujourd’hui c’est autour du Best-seller Le Passager de Jean-Christophe Grangé que l’on se retrouve. Par où débuter ? Très certainement par comment je me suis retrouvée avec ce roman dans les mains, puisque ce n’est pas un style littéraire qui m’est habituel. Pour mon anniversaire je me suis donc vue offrir ce roman avec des avis très divers autour. La personne me l’ayant acheté le louant avec tellement de passion, ça m’a donné l’impulsion qui me manquait pour le débuter. Et là, la magie opéra… Il fallut moins de temps pour le lire que pour tergiverser autour de l’esprit de son autour ou de l’univers qui dérange que Grangé s’applique à créer.

Le Passager est un roman passionnant qui nous plonge directement dans une intrigue que l’on peine à quitter.

4e de couverture

La couverture, ici de l’édition Albin Michel, participe à ce ressenti que l’on a lors de notre lecture. Ce rouge fait peur et attire en même temps, la quatrième de couverture amène le doute et l’incertitude du contenu de l’ouvrage. On est tenté de commencer à lire autant que l’on se méfie de ce qu’il est possible de trouver au sein de ce roman.
C’est cette attitude de doute, de peur, qui m’a séduite dans cette lecture.
Pour ce qui est du synopsis, je vais tenter de faire court pour ne rien dévoiler tellement tout est imbriqué :
Mathias Freire est psychologue a Bordeaux. Un jour on lui amène un patient amnésique que l’on a découvert à la gare avec une clé anglaise et un annuaire. Comment en est-il arrivé là ? En même temps, dans la même ville, Anaïs Chatelet se voit à la tête d’une brigade chargée d’éclaircir un étrange meurtre où l’on a retrouvé un cadavre à tête de taureau.
Comment aider le patient à retrouver la mémoire ? Comment mettre les indices de manière à reconstruire le puzzle de ce meurtre ?
Je vous laisse le découvrir par vous-même !
–> Si vous souhaitez commencer à lire le premier chapitre avant d’aller l’acheter ou avant de l’emprunter dans votre Bibliothèque habituelle, je vous laisse un lien pour que vos souhaits ne soient plus des désirs mais une réalité ! (Je suis comme une fée, j’exauce les vœux.)

Le Passager a été adapté par Luc Besson dans une série de 6 épisodes et sortira en France en 2014 sur France2. Jean-Hugues Anglade interprétera Mathias et Raphaëlle Agogué aura le rôle d’Anaïs.
Perso, j’ai hâte de voir ça, bien que la mise à l’écran risque d’être assez violente.

Je vous quitte sur une note d’humour, citation de ce roman :
« Il ne buvait pas de vin. Ce qui revenait en Aquitaine à être aveugle, sourd ou paraplégique. »

xoxo.

Le retour du RDV du lundi !

18 Nov
Doisneau

Doisneau

« Ah ! Terribles sentinelles, les majuscules ! Il me semblait qu’elles se dressaient entre les noms propres et moi pour m’en interdire le fréquentation. Tout mot frappé d’une majuscule était voué à l’oubli instantané : villes, fleuves, batailles, héros, traités, poètes, galaxies, théorèmes, interdits de mémoire pour cause de majuscule tétanisante. »

Daniel Pennac, Chagrin d’école

Il est important de vous parler de mes occupations …

17 Nov

Non je n’ai pas la télévision. Pas besoin j’ai internet ! Voilà une phrase que je répète souvent (trop à mon goût) et qui m’a fait penser : et si je parlais animés et séries !

On commence par les animes ?

Blood-C.full.659448

Blood-c

Blood-C que j’ai vu avec mon frangin a été un moment de franc plaisir, des graphismes beaux, une histoire étrange qui n’offre des explications qu’à la toute fin du manga. Personne sensible à la vue du sang : s’abstenir !

Arata Kangatari est un manga qui m’a marqué et que je dois lire (shame on me je ne l’ai pas lu avant de le voir). Une belle leçon d’humanité et d’humilité. Un manga qui mérite d’être connu !

Arata Kangatari - 08 - Large 04

Arata Kangatari

Ookami Kakushi - 01 - Large 24

Ookami Kakushi

Ookami Kakushi est là encore un manga sublime graphiquement. Si j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, je ne regrette pas d’avoir continué puisque j’ai apprécié.

Kamisama No Inai Nichiyoubi est un animé qui a un écho particulier en moi car il m’a permis de comprendre un de mes cours … Même si l’histoire est empreinte de religion, les personnages sont touchants et l’histoire est prenante. Peut-être un peu trop triste ?

Kamisama-no-Inai-Nichiyoubi-E01

Kamisama No Inai Nichiyoubi

Allez, si je continue avec les animés nous ne sommes pas rendus alors place aux séries !

Hùm par où commencer sans tomber dans les banalités et finir par écrire : « j’aime Game Of Thrones » car oui j’aime mais pas besoin de le dire tout le monde le sait déjà. Quoi que il n’y a jamais assez de j’aime G.O.T. et je veux voir la suite !

Hooray-for-Halloween-3-Grimm-Monroe-Rosalee

Mes perso favoris : Monroe & Rosalee ♥

Mais en attendant célébrons ensemble le retour de Grimm avec une saison 3 qui débute bien, même très bien !

Sinon, bien en retard mais mieux vaut tard que jamais, je me suis mise à regarder New Girl et depuis je suis Deschannel-addict. Parfois je me surprends à chantonner « Who that girl ? It’s Jess ! » dans la rue …

Mais voilà, dans la vie y a pas que les séries made in USA, y a la France aussi.

Je voudrais vous présenter une série que j’aime beaucoup :

Le Visiteur du futur !

visiteur_futur

« It’s the end of the world as we know it. »

J’ai adoré les trois saisons, j’attends – pas patiemment du tout – la sortie de la saison 4 en regardant le compte à rebours sur leur site (que je vous invite à aller voir). Vous trouverez dessus tous les épisodes à voir ainsi qu’un lien vers FrenchNerd qui vous proposera plein d’autres webséries dans lesquelles vous retrouverez F. Dorin, S-B Berhoun, F. Descraques et tous les autres (même plus encore !).

Pour l’histoire c’est simple, un être venu du futur rentre dans la vie de Raph et en modifie le cours de façon inéluctable. Déjanté, fun et totalement bon pour la santé !

wallpaper_2

Si tu ne vas pas sur ce lien, voilà ce qui va se passer …. tu louperas l’aventure de ta vie, tu vas te morfondre et le dimanche tu t’ennuieras profondément !

.xoxo.

%d blogueurs aiment cette page :