Mutafukaz, Run

17 Déc

Parlons Ankama … Il s’avère que j’aime vraiment cette maison d’édition. Oui oui c’est Eux, ceux qui ont fait DOFUS ! Oui, ce jeu auquel les collégiens se vantent de jouer, et que les moins jeunes ont plutôt tendance à cacher. C’est aussi Eux qui passent le matin durant ton ptit déj’ à la télé avec leur série Wakfu, issue directement de l’univers de Dofus mais 1000 ans après. Et si tu ne vois pas de quoi je parle, Dofus c’est aussi un manga qu’on ne peut pas le louper. On le trouve même entre les tomates et le salami au supermarché !

beta-dofus-620x320

Dofus et ses perso si mignons !

Bref, Ankama ce n’est pas que ça, c’est une équipe de graphistes, d’illustrateurs et d’auteurs BD hors-pairs. Citons juste pour le plaisir : Maliki (qui m’a motivé à dessiner quand j’ai ouvert son Artbook et que j’ai lu son blog), Xa, Florent Maudoux (dédicace à une copine fana de Freak’s Squeel), Ancestral Z, B. Hottin (pour ses Pandas dans Pandala)… Bref, je vous conseil de regarder un peu !

Mais aujourd’hui je vais vous présenter une BD de leur collection Label 619. Il s’agit de Mutafukaz dont l’auteur est RUN.

170200_680_300

« Angelino, un jeune loser comme des milliers d’autres à Dark Meat City squatte une chambre d’hôtel miteuse dans le quartier latino de Rios Rosas avec son pote Vinz et enchaine les petits boulots. Ses journées se traînent en de monotones zappings télé. Heureusement il y a ces matchs de catch mexicain dont il est fan. De jobs foireux en discussions métaphysiques sous les étoiles avec son pote, son quotidien s’égrène lentement jusqu’à un banal accident de scooter. Angelino va alors plonger dans un ouragan d’ennuis inimaginables, impliquant hommes en noirs surarmés, gangs de toutes sortes, catcheurs justiciers mexicains et même des entités cosmiques vicieuses aux buts mystérieux ! »

mutafukaz20

Run nous transporte à la frontière Mexicaine où l’on suit l’aventure d’Angelino et Vinz. Reconnaissables par leur physique hors normes, ils traversent les quartiers et côtoient la mafia, les gangs et autres groupes de personnes très fréquentable … ou pas ! Drôle, graphiquement marqué par les arts de la rue, cette BD est pour les amateurs du genre ! On oscille entre des parties colorées, ainsi que d’autres en noir et blanc. Il y a même, à la fin du bouquin, des dessins supplémentaires en pleines pages (et pas uniquement en BD) qui offrent une vision autre et plus détaillée des personnages.
Perso, j’adhère totalement ! Si en BD je suis habituellement plus fana de fantasy ou de mythologie, Mutafukaz a été un véritable coup de coeur ! Je ne suis pas prête d’oublier ce périple littéraire.

Retrouvez Mutafukaz sur la toile !

images (40)

Vinz

images (41)

Angelino

 

Publicités

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :