« Le temps est venu pour l’humanité de commencer la lutte »

16 Jan

Je suis une « noob » d’Albator et ce post risque de provoquer rage, rires, je ne sais pas quoi d’autre, en fait …

.

Mimay, c’est mon personnage préféré

Bref. Vendredi je suis allée voir Albator, Corsaire de l’espace au cinéma et en 3D. Ma conclusion : j’ai franchement adoré ! Les graphismes sont génialissimement beaux, l’atmosphère qui se dégage du film est en adéquation avec le message qu’il prône et on se sent pousser des ailes de grand héros au sortir du cinéma ! Moi aussi, je piloterai l’Arcadia « pour la liberté » !

En fait, il avait déjà la classe ...

En fait, il avait déjà la classe …

Trêve de plaisanterie. Soit, le graphisme a évolué de façon folle entre la création d’Albator et aujourd’hui. Mais n’est-ce pas une bonne chose que de faire de ce manga qui avait, avouons-nous le, un peu vieilli, un film d’animation où toutes les techniques de pointe en la matière sont utilisées ? En gros faire une jeunesse à Albator, ça ne le tue pas, mais le rend plus fort ! En plus ça permet de remettre ce manga au goût du jour pour la nouvelle génération et pour les autres, les ders des ders. Ça ne vous touche pas de voir le dieu de votre enfance prendre vie ainsi ? Il est plus beau, il a la classe et en plus il y a une scène typiquement japonaise : une fille avec des gros seins qui fait le foetus dans l’air et qui vous montre ses formes généreuses sur une musique badass ! Alors que pour les filles, on a juste après cette scène un homme – tout aussi beau soit-il – qui passe le balais avec nonchalance

Coïncidence ? Je ne pense pas !

.

.

Dans un monde où l’écologie joue un rôle majeur, voire central, le message que le film tend à prôner est vraiment bien ajusté ! Il faut sauver la Terre, la préserver … Je trouve que ça fait très politique internationale mais bon, mis en film d’animation ça peut offrir un nouveau visage à ce message et l’actualiser un peu.
Si Wall-E nous dévoilait un monde où les hommes devenaient gros et incapables de faire quoi que ce soit alors que la planète était un vide-ordure géant, Albator nous montre la marche à suivre : des hommes vifs, pleins d’entrain, qui souhaitent en découdre. Mais que ce soit dans Wall-E ou dans Albator, la place de la « fleur » qui nous sauvera tous, la plante signe d’espoir, reste là. De là à dire que les créateurs de Wall-E connaissaient Albator sur le bout des doigts, il n’y a qu’un pas que je franchirais allègrement!

Un fleur pour les amener tous, et dans les ténèbres les lier

Un fleur pour les amener tous, et dans les ténèbres les lier

Et au fait, allez voir Albator tant qu’il est dans les salles parce que l’Arcadia a vraiment la classe. Ça envoie grave du pâté, comme on dit chez moi !

Publicités

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :