Festival « Le Goût des Autres » (2)

25 Jan

Bienvenue sur 3615MYLIFE : ce week-end est pour moi l’occasion d’être libraire bénévole au festival littéraire du Havre (76) « Le Goût des Autres« . Cette année le thème est « LA GUERRE ET LES LITTÉRATURES DE LA RÉCONCILIATION« .

L'affiche du festival

L’affiche du festival

Pour plus d’info le site du festival pourra vous être utile.

Je vous propose donc ici la critique de quatre des BD qui seront en vente sur le stand de la libraire ! En passant, venez nombreux me faire un petit coucou, je vous attends.

La littérature bande-dessinée sur le conflit 14-18 :

  • Putain de guerre, Tardi
La couverture de Tardi

La couverture de Tardi

Quand on parle de guerre, c’est l’auteur qui nous vient tout de suite en tête. Souvent étudié en classe, connu de nom, et pas toujours vraiment lu, j’aimerais revenir sur ce classique.
Putain de Guerre est majoritairement en bleu et blanc avec cependant des tâches de couleurs, des éléments mis en avant par une coloration très vive. Ce choix fait ressentir au lecteur un certain malaise face à un paysage détruit, en guerre, où il nous semblerait presque ne pas bien voir à cause des bombes et des conflits armés.
La fin de la BD avec la présentation de soldats « types » à la première personne du singulier rend l’ouvrage plus touchant et plus rempli de « vrai ». On s’y croirait, face à ces mutilés de guerre, face à cet homme qui revient du combat et qui a tout perdu, face à ces morts dont il ne reste rien, pas même le souvenir …
La mise en relation d’un soldat français avec « un » soldat allemand qui peut être n’importe lequel (on sait juste qu’il a aidé un soldat français à un moment) humanise les deux camps et montre le côté horrible de la guerre, et ce pour tout le monde. Ce n’est pas aux soldats qu’il faut en vouloir : la guerre vient d’en haut, du pouvoir, pas des petites gens qui se retrouvent dans les tranchés.

Je vous laisse avec la présentation de l’album par son éditeur

« Tardi renoue avec la mémoire de 14-18 à travers son nouveau projet : une évocation en bande dessinée du premier conflit mondial, et de la place qu’y ont occupée, au quotidien, les hommes qui s’y sont affrontés et entre tués. Un récit de fiction, mais où le souci de véracité et la rigueur de la reconstitution historique occupent une place primordiale. Ce nouveau projet, dans la forme, reprend le découpage en 3 strips par page déjà utilisé dans l’album. C’était la guerre des tranchées. Le récit débute en couleurs, mais, au fil de sa progression chronologique, et à mesure que la guerre s’enkyste, s’étend et s’approfondit, adopte les tonalités de plus en plus monochromes de la boue et de la grisaille. Avant d’être proposé en librairie en album, fin octobre, ce nouveau grand récit de Tardi fait l’objet d’une publication sous la forme d’un journal grand format, à raison de trois numéros de vingt pages chacun. Chaque numéro du journal, centré par ordre chronologique sur l’une des années de la période 1914-1916, comporte d’une part quinze pages de bande dessinée et d’autre part cinq pages de textes et d’articles, consacrés à l’actualité non-militaire de la période. L’ensemble de ces textes, illustrés par Tardi, est signé de l’historien Jean-Pierre Verney, qui assure depuis des années, aux côtés du dessinateur, le travail de documentation.« 

Une belle leçon d’humanité, une morale qui devrait être connue de tous !

  • La Grande Guerre de Charlie de Pat Mills et Joe Colquhoun

Voici l’histoire de la première guerre mondiale du point de vue d’un allié anglais : Charlie. Il a 16 ans en 1916 quand il part pour le front français. Il va y découvrir les horreurs des tranchées, la mort environnante et les aspects les plus horribles de la guerre.
Les dessins en noir et blanc foisonnent de détails. Si la qualité de la BD ne fait aucun doute, je dois avouer que je n’ai pas été particulièrement emballée par les graphismes, mais plutôt par l’histoire prenante et vivante. On ressort de cette BD heureux de vivre à notre époque, d’être en vie et en paix.

La BD reliée de chez Delirium est en fait une manière de compiler une série sortie en 1979 qui se composait de petits ouvrages. Je vous laisse avec le mot de l’éditeur :

« La série La Grande Guerre de Charlie (Charley’s War), qui compte huit volumes, a été créée par Pat Mills et Joe Colquhoun et publiée entre 1979 et 1988 dans le magazine hebdomadaire Battle au Royaume-Uni, dont elle fut le plus grand succès. Elle est considérée à ce jour comme l’une des meilleures bandes dessinées de guerre et relate le quotidien du jeune Charlie Bourne, adolescent de 16 ans qui, entraîné dans l’élan patriotique général, se porte volontaire pour s’engager dans l’armée Britannique pendant la Première Guerre Mondiale.
S’appuyant sur un travail de documentation extrêmement minutieux et servi par l’impressionnante mise en image de Joe Colquhoun, le scénariste Patrick Mills nous propose une expérience inédite dans la bande dessinée de guerre : une immersion continue, sans répit ni temps mort, redonnant à l’horreur et à l’absurdité de la guerre des tranchées toute sa force et son intensité.

Saluée unanimement outre manche et régulièrement rééditée, cette œuvre est pratiquement inconnue du public français, seuls quelques épisodes ayant été publiés en France dans les magazines de petit format Bengali et Pirates, entre 1982 et 1986.

La Grande Guerre de Charlie est coéditée par les éditions Çà et Là et 360 Media Perspective, sous le label Delirium, à raison de deux volumes par an (parution du volume 2 en avril 2012). »

Couverture du Tome 1

Couverture du Tome 1

Moi je vais au festival et je vous y attends de pied ferme !

Et revoici la programmation pour ceux qui hésitent à venir.

Publicités

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :