Frankenstein, Meritxell Ribas Puigmal

26 Jan

Quoi ? Encore du Frankenstein ?!?

.

.

Non ce n’est pas devenu une passion soudaine mais je travaille dessus et pour approfondir le sujet j’ai décidé de chercher toutes les formes d’adaptations littéraires de ce mythe. Car nous pouvons le dire, ce roman est devenu mythique. Puis une chose, plus on se renseigne sur un même sujet plus on s’aperçoit à quel point il est vaste et riche. C’est le cas pour Frankenstein – qu’il me plait de surnommer Franky – puisque l’oeuvre a été décliné en manga, en BD, en comics, en films, en dessins animés … Un sujet qui n’en finit pas de séduire, de foisonner et de plaire ! J’en suis la première ravie.

-> Je ne vous remets pas de résumé de l’histoire, pour plus d’informations je vous renvoie à mon article précédent sur Frankenstein.

Je vous faisais part la dernière fois de mon malaise avec le dessin d’une adaptation bande dessinée du roman. Je pensais ne pas trouver de représentation graphique à mon goût quand – Ô monde étrange – j’ai trouvé, dans une boutique « tout à 2€« , une BD laissée pour compte. Je l’ai feuilletée car la couverture m’a sauté aux yeux. Subjuguée par la qualité du dessin, j’ai admiré les talents de cet espagnol par la justesse de sa bande dessinée. Voilà une adaptation originale, unique en son genre et tellement belle ! Les dessins me font penser à du bois, la créature de Victor Frankenstein n’est pas représentée de façon habituelle mais bel et bien comme Mary Shelley nous la décrit dans le livre. Pour cela Meritxell Ribas Puigmal n’use pas de dessins monstrueux mais joue sur le noir et le blanc – uniques couleurs qui composent ce chef d’oeuvre graphique – et accentue le sombre quand la créature est là. Le style poétique et gracieux qui émane de ce livre nous transporte dans un univers proche de celui de M. Malzieu dans la Mécanique du coeur.
Je ne saurais que trop vous conseiller de regarder les magnifiques dessins de Meritxell Ribas Puigmal !

Un bel exemple de ses illustrations.

Un bel exemple de ses illustrations.

Et n’hésitez pas à me laisser vos avis en commentaire, pour que je sache si vous êtes nombreux à avoir aussi apprécié cette oeuvre et ses graphismes.

Publicités

2 Réponses to “Frankenstein, Meritxell Ribas Puigmal”

  1. kobaitchi 29 janvier 2014 à 4 h 09 min #

    J’adore ces dessins! Merci pour la découverte 😀
    Dans ma ville aussi il y avait un magasin de livres pas chers, sauvés du pilon généralement ou venant de faillites, et qu’est ce que j’ai pu trouver comme chouette bouquins là bas! Malheureusement il a fermé ce mois ci 😦

    • JuliaLittleDaisy 29 janvier 2014 à 11 h 11 min #

      De rien, c’est un plaisir de voir de belles choses et de les partager. Il me semble en effet que toutes les magasins de « destockages de livres », ceux qui reprennaient les bouquins du pilon pour faire « des prix réduits » : les soldeurs aient tous fermé, le dernier étant Mona Lisait qui a clos ses portes en octobre dernier.

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :