Carrion de Mocci, Buffolo et Cagol – critique littéraire de bande dessinée

1 Mar

Connaissez-vous Carrion ? Un être mignon, fripon et un peu désagréable avec ses congénères (qui le lui rendent bien) ? Non pas du tout ?

CARRION

Carrion

Alors je vais vous le présenter ! C’est le personnage d’une BD du même nom. Le 1er tome est paru en 2010 et le 2nd en 2011 aux éditions Clair de Lune. D. Mocci et A. Buffolo nous emportent dans un univers aux habitants pour le moins étranges et finalement très similaires à nous autres.

Entre fable et critique de la société, cette BD classée « jeunesse » s’adresse en fait à tout le monde. En effet, elle traite de sujets profond comme la surpopulation, la pollution, l’addiction …

CARRION COUVERTURE TOME 1

Tome 1

Et hop, le synopsis

« Dans une galaxie lointaine, sur une planète appelée Kolop, habitée par des êtres semblables aux hommes.
Sur cette planète, la surpopulation est devenue un énorme problème et avec elle, toutes les inévitables conséquences néfastes, dont l’élimination des déchets. Les êtres de cette planète ont décidé de s’en débarrasser en les déversant sur Nabiroo, une petite planète déserte… ou du moins c’est ce que tout le monde croit suite à l’examen de l’atmosphère saturée en gaz toxiques. En fait Nabiroo n’est pas déserte et des êtres très semblables à des hommes s’y trouvent, ils sont petits, très petits, ils ne mesurent que quelques centimètres de haut… »

CARRION COUVERTURE TOME 2

Tome 2

Ce que, moi, je tire de ma lecture ?

Les graphismes sont mignons, doux et très fantaisistes. On évolue dans un monde merveilleux avec des personnages sympathiques et drôles. Carrion fût un coup de coeur de par ses dessins. Et aussi parce qu’il aime les chewing-gums, et que ça me rappelle mon addiction aux Malabars. Amateurs de Fantasy et de BD, vous pouvez passer par cette oeuvre pour partager votre passion avec votre progéniture !

Bon, vous l’aurez compris, Carrion est une BD jeunesse qui est plaisante à lire. Ce n’est pas de la grande littérature, bien que l’histoire soit prenante, mais c’est une BD que j’ai vraiment aimé lire, regarder et découvrir.
Je crois pouvoir assurer qu’elle laisse un sillon de bonheur après l’avoir lue.

Publicités

4 Réponses to “Carrion de Mocci, Buffolo et Cagol – critique littéraire de bande dessinée”

  1. Daniele Mocci 3 mars 2014 à 17 h 10 min #

    Merci beaocoup!

    Daniele Mocci
    http://danielemocci.blogspot.it/search/label/Carognoso

    • Daniele Mocci 4 mars 2014 à 15 h 43 min #

      Ehm… beaUcoup!!! Eheheh!

      • JuliaLittleDaisy 4 mars 2014 à 19 h 33 min #

        Pas de soucis pour la faute, en tout cas c’est une joie d’avoir un commentaire de votre part ! J’espère avoir fait honneur à Carrion. Merci de nous faire rêver !

      • Daniele Mocci 4 mars 2014 à 20 h 04 min #

        Sono io che ringrazio voi per aver colto in pieno alcuni aspetti fondamentali di questo nostro lavoro.
        Mi fa molto piacere che quegli aspetti abbiano centrato il bersaglio!
        E mi scuso con tutti per non aver scritto questa mia risposta in francese!
        Grazie ancora

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :