Critique littéraire – Half Bad de Sally Green

26 Sep
Petit mot

Petit mot

Parmi les romans très attendus lors de cette rentrée littéraire, il y avait le tome 1 “Traque Blanche” de la trilogie Half Bad de Sally Green publié aux éditions Milan. Sa sortie nationale était le 24 septembre 2014 et afin de célébrer cette dernière, une chasse au trésor a été organisée. 100 exemplaires de Half Bad avaient été dissimulés entre la France et la Belgique. A Lyon, 10 exemplaires ont été cachés. J’ai suivi les indices de L’Ouvrage (d’ailleurs il reste des exemplaires dans la nature, partez vous aussi en quête du votre !).

Un roman fantastique, classé en young-adult, que je recommande !

 

Voilà le synopsis ainsi que le trailer donnés par les éditions Milan

“Dans l’Angleterre d’aujourd’hui, deux clans de sorciers vivent en secret au côté des humains : les adeptes de la magie blanche et les sorciers noirs. Mais la naissance de Nathan vient bousculer l’équilibre des forces car il est à la fois un sorcier blanc et un sorcier noir. Son père est un des plus puissants et cruels sorciers du monde. Sa mère, adepte de la magie blanche, est morte. A 16 ans, Nathan va recevoir ses pouvoirs comme tous les sorciers. Mais il n’est pas comme tous les sorciers… Son clan va décider de l’enfermer : Nathan est piégé dans une cage, battu et menotté. Les frontières entre le bien et le mal n’ont jamais été aussi floues et menacées.”

 

La quatrième de couverture est géniale et donne envie tout autant qu’elle angoisse …

 

“Tu ne sais ni lire ni écrire, mais tu guéris vite, pour un sorcier.

Tu ne supportes pas de rester enfermé une fois la nuit tombée.

Tu détestes les sorciers blancs mais tu aimes Annalise.

Tu es enfermés depuis tes quatorze ans.

Maintenant, tu n’as pas le choix :

tu dois fuir et retrouver Mercury, la sorcière noire qui dévore les petits garçons.

Et tout ça avant ton dix-septième anniversaire.

Facile …”

"Libérez-Moi"

« Libérez-Moi »

J’ai fini par découvrir mon exemplaire de Half Bad dans un par-terre de fleurs devant l’ancienne prison Saint Paul à Lyon, “enchaîné” avec un papier demandant “libérez-moi”. Cachette très stratégique avec une mise en scène vraiment sympa (dommage qu’il y ai eu cette pluie) .

Voilà, nous sommes deux jours après, j’ai terminé le roman …… Et je veux la suite !

 

Plus concrètement, voici mon avis :

Trouvé !

Trouvé !

Un livre qui n’est pas sans rappeler une lecture marquante pour moi et pour beaucoup : Harry Potter de J.K. Rowling. En effet, nous voilà projeté dans un monde où sorciers et non sorciers se côtoient. Alors là, pas de moldus mais des “béjaunes”, les sangs-mêlés sont toujours des êtres mi-sorciers/mi-humains et enfin il y a les sorciers. Ceux-ci sont “blancs” ou “noirs” en fonction de leur position sur le bien et le mal. Attention toutefois à ne pas faire d’amalgame entre ces deux univers. Celui-ci est plus “trash” et moins conventionnel que celui de Harry Potter. De plus malgré son apparence manichéenne le monde de Half Bad se révèle plein de nuances. On ne naît pas bon ou mauvais, on choisit de le devenir.

Toutefois, Nathan, le héros, semble avoir été désigné comme mauvais à la naissance. Seuls quelques proches continuent de le voir comme un être fondamentalement bon, quoi que différent des autres sorciers blancs.

Rejeté, enfermé et torturé Nathan est obligé de se construire seul dans un monde où tous souhaitent l’anéantir. Un roman sombre, dur, où rares sont les moments de répits pour notre protagoniste. Voici un monde cruel qui ne cache pas sa noirceur !

 

Sally Green connaît ses classiques et on peut pressentir une histoire d’amour à la Roméo et Juliette dans un monde de sorciers. J’ai hâte de savoir ce que la suite nous dira … Annelise – notre Juliette – est-elle quelque de bien ? Quel est sa place, quel rôle joue t’elle ?

On retrouve une ambiance British avec Londres, l’Ecosse, le Pays de Galles et même la Suisse (d’accord, c’est pas trop British mais bon).

 

Un dernier point sur la forme, qui me semble assez originale. Les deux premiers chapitres divergent du reste. Le narrateur change. Au départ on a une vision externe pour ensuite plongé dans l’esprit de Nathan. Un flash back amène le héros a expliqué pourquoi il est en cage au début du roman. C’est une technique bien utilisée qui m’a au début étonnée et finalement j’adhère totalement !

Un début sur les chapeau de roue pour une saga prometteuse !

HALF BAD

HALF BAD

 

L’article sur les coulisses de la publication de Half Bad est intéressant et j’en recommande la lecture.

Jettez un oeil sur la page Facebook du livre !

Publicités

Une Réponse to “Critique littéraire – Half Bad de Sally Green”

  1. Jennifer 26 septembre 2014 à 11 h 45 min #

    J’ai hâte de le lire 😀

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :