Critique littéraire de nouvelle – Sexy No de Rose Darcy

8 Oct

Hey mes poulet(te)s : on a passé la barre des 200 articles publiés.

Revenons au sujet !

Amateur de Chick-lit cet article est pour vous, et pour les autres ça peut aussi vous donner envie de commencer ! Grâce à Babelio et aux édition Edibitch, que je remercie énormément, j’ai eu la chance de lire Sexy No de Rose Darcy. Une nouvelle de 65 pages, sortie en février 2014 qui se dévore en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Couverture by Imag'in

Couverture by Imag’in

Je vous met la quatrième de couverture, elle en dit long sur le style de Rose Darcy :

Vous voyez le canon sur la couverture du livre, juste là ? C’est No.

« Eh oui public, c’est moi ! Enchantée. Je sens qu’on va bien s’entendre vous et moi. »

No n’a rien d’un top-modèle…

« Hey, je te permets pas ! »

… elle est ronde…

« Qu’est-ce que deux kilos en trop ? Bon, peut-être dix, en fait. »

… belle et sexy.

« Voilà qui est mieux, non mais ! »

Elle mène une vie plutôt déjantée et délirante…

« Ça, tu peux le dire ! Au fait, c’est pas en haut de la grande roue que je me suis réveillée ce matin ? »

… joue de ses atouts pour séduire…

« Tous les mecs craquent pour moi. Si, si, je vous assure ! »

… humour et charme sont ses armes fatales.

« Viens-là, Mel. T’es quand même plus sexy en kilt, toi, tu sais ? »

Bref, No est une femme moderne, légèrement garce sur les bords…

« Comment ça, moi, une bitch ? Ok, j’avoue, peut-être un peu. »

… avec un cœur guimauve à l’intérieur.

« Comme les nounours au chocolat. Hum, j’aime le chocolat… *bave* »

Un seul homme a réussi à l’atteindre avant de tout faire foirer.

« Ouais, Greg l’infâme. Le pire connard de l’univers. Mais pourquoi faut-il qu’il me fasse craquer comme ça ? C’est pô juste ! »

Découvrez ce qui se passe quand ces deux-là se retrouvent après des années passées loin l’un de l’autre.

« Comment ça, Greg débarque ? C’est une blague, hein ? Allez, arrête de déconner la voix off. Il ne peut pas revenir, impossible. Il est très bien là où il est. N’est-ce pas ? »

No n’est pas au bout de ses surprises et vous non plus.

« Ça, j’en ai bien l’impression. Au secours !!! »

Bienvenue dans l’univers farfelu et décapant de No. Attention à l’atterrissage !

 

Et maintenant, voici le sinopsis d’Edibitch :

 

“Elle ne rentre pas dans un jean slim en taille 34. Elle ne fait pas la couverture du dernier numéro de Vanity Fair. Elle n’est pas le centre du monde, même si elle aimerait ! Elle n’est pas l’un de ces top modèles qui défilent pour Victoria’s Secret. Elle n’est la muse d’aucun créateur, ni l’égérie de Dior, même si elle adorerait. Elle n’est pas l’objet de tous les fantasmes et il n’y a pas des milliers de gens qui s’endorment en rêvant d’elle. Elle n’est pas la femme que tout homme désire. Non, elle n’est pas tout ça. Et peu importe ! Parce qu’il y a bien une chose qu’elle est. Elle est… elle. No. Et vous allez adorer ses imperfections au point de tomber amoureux d’elle. Vous êtes prévenus !”

Voici ce que No doit penser au fond d’elle même …

 

Mon avis dans tout ça :

Avec Sexy No j’ai rigolé, j’ai eu envie d’étouffer No, de lui dire qu’elle était bête mais finalement tellement humaine, tellement girly. Voilà un personnage vrai, Noéline surnommée No qui vit avec des kilos en trop. Pas vraiment en sur-poids mais pas la taille mannequin No a tendance à ne pas assumer face aux garçons sa graisse superflue. Un peu gauche, No a une répartie qui fait pâlir les hommes, elle n’accepte que les coups d’un soir et remballe sévèrement les mecs qui s’aviseraient de vouloir plus.

Un livre pas prise de tête, drôle et qui nous rappelle à toutes nos kilos en trop, nos imperfections et surtout notre mécontentement permanent. Rose Darcy, dont je suis le blog depuis longtemps et sur qui j’avais déjà fait un article sous son nom de bloggeuse littéraire à l’époque (aka Coeur de libraire) m’a fait fondre sous sa plume renversante. J’avais déjà lu des extraits de textes qu’elle avait publié sur internet. Une prose délicate, sans fioritures qui se lit aisément.

Un livre qui est dispo en ebook ainsi qu’en format papier qui tiendra dans les plus petits sac à main ! La couv est jolie et illustre bien le propos. C’est tout de même sympa de casser les stéréotypes de la fille ultra sexy avec une poitrine démesurément grosse par rapport à sa taille. Non là, c’est une jeune femme normale, un peu ronde, qui s’habille comme tout le monde.

Régime, tu nous auras pas ! Nous sommes trop belles.

Juste un point qui négatif sur cet ouvrage, s’il l’est vraiment … Les références qui, dans quelques temps, risque de rendre ce livre un peu moins actuel et drôle. Le passage où il est fait mention de Katy Perry et de la chanson I kissed a Girl. Si ce dernier semble paraître explicite pour tous j’ai personnellement eu du mal à percuter. Pourtant j’écoute cette chanteuse et connais plusieurs chansons mais peut-être ai-je le cerveau lent. Par contre, Dirty Dancing est un clein d’oeil bien envoyé que j’ai capté de suite !

Un bon début pour une auteure en herbe qui, espérons-le, conservera son côté innocent et sincère que l’on sent à chaque page. J’apprécie la bienveillance des personnages. Maintenant, j’en voudrais un peu plus, un roman plus étoffé, plus long. Cette nouvelle très plaisante ne pourrait-elle pas devenir une base pour un roman ? S’il te plait, Rose Darcy. En attendant je pense découvrir un peu plus son univers en lisant Accords Imparfaits.

 

Une auteure à suivre.

tous les livres sur Babelio.com
Publicités

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :