Critique de série _ Avatar, le dernier maître de l’air

3 Nov

Avater, pour ceux à qui ce titre n’évoque qu’un film décevant, oubliez vos impressions premières et jetez-vous sur la série animée! Réalisé par Michael Dante DiMartino et diffusé en 1998 sur la chaîne Nickelodeon cet animé, aux influences asiatiques, nous vient tout droit des USA. Et, oui, ça vous surprend ?

Affiche

Affiche

Ici comme dans le film, on évolue dans un monde d’art martial régit par la maitrise des quatre éléments : l’eau, le feu, l’air et la terre. Seul l’avatar peut maîtriser les quatre éléments et son but ultime est de maintenir la paix entre les tribus de l’eau, le royaume de la terre, la nation du feu et les nomades de l’air. Mais tout changea lorsque la nation du feu a voulu prendre le pouvoir. Le monde eu dès lors besoin de l’avatar qui avait disparut.

Cent ans ont passé depuis et la nation du feu domine presque le monde. Dans ce conflit, seul le royaume de la terre est en mesure de s’opposer à la nation du feu : les nomades ayant été anéanti et les tribus de l’eau n’ayant qu’une dernière place forte dans le nord. Cependant il reste des personnes qui croient au retour de l’avatar qui rétablira l’équilibre et sauvera le monde.

Vous l’aurez deviné, on suit ici l’histoire d’un jeune garçon, ce fameux avatar nommé Aang, dernier représentant des nomades de l’air. Celui-ci réapparait congelé dans un bloc de glace découvert par deux jeunes gens de la tribu de l’eau du pôle sud.

Afin d’accomplir sa mission, il doit parcourir le monde et trouver des maîtres pour maîtriser les quatre éléments. Malgré un contexte de guerre où l’heure est a la bataille, Aang et ses nouveaux amis s’engagent dans un voyage tant initiatique que ludique. Ils parcourent le monde autant pour le découvrir que pour s’amuser, mais aussi et surtout pour apporter leur aide partout où ils le peuvent.

Art Martial

Art Martial

Sous mes yeux ébahit, s’est déroulé une aventure fantastique longue de 3 saisons où nous avons parcouru les quatre nations d’un monde merveilleux. Avec une intrigue qui nous tient en haleine et des combats d’art martiaux magiques plus impressionnant les uns que les autres, nous sommes bien loin de ce que nous a livré le film ! Amateurs d’art traditionnel chinois, vous allez être servis.  Dans cet univers qui fait rêver où la bagarre prend parfois des tournures de danse grâce à des combats chorégraphiés très réalistes. On se surprend à nous imaginer doté des pouvoirs des éléments et affronter (parfois dominer) le monde à notre manière.

Ici tous les personnages ne sont ni totalement bons ni totalement mauvais. Les gens changent, les mauvais choix et les erreurs s’accumulent mais on en tire des leçons pour arriver au final à des héros qui ont gagné en maturité tout en restant attachants.

Au-delà du dessin animé, on assiste à la confrontation d’un être innocent et pacifique face à un monde violent et parfois brutal. C’est en portant sur le monde un regard sans haine que le héros apporte sa justice et rétablit doucement l’équilibre aux fils des épisodes. Malgré tout, quand ses idéaux pacifiques sont dépassés par les événements, la violence devient souvent la solution la plus simple.

Plus qu’une leçon de morale, c’est un reflet sur notre monde. La violence, souvent gratuite, est omnipresente et sous de multiples formes. Comment reagir? Quel attitude adopter? Peut on toujours être pacifique lorsqu’on est la cible même des brutalités?

De même, on ne perçoit le monde que comme on nous le présente. Pourtant il y a plusieurs manières de voir les choses! A la manière des enfants, et comme Aang à Omashu, un monde gris et ennuyeux peut se transformer en un terrain de jeux gigantesque, et le plus simple des événements peut illuminer une journée, ou à défaut redonner le sourire.

C’est une série que je recommande, car c’est un dessin animé bien fait, qui fait rire et surtout qui fait rêver !

Kyu

Publicités

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :