Mommy de Xavier Dolan

10 Nov

 

Affiche

Affiche

Tout d’abord une rapide présentation.

Mommy est un film canadien réalisé par Xavier Dolan avec Anne Dorval, Antoine-Olivier Pilon et Suzanne Clément. Le film nous raconte comment Diane (dite Die) une mère veuve se retrouve à s’occuper de son fils Steve atteint de TDAH  après que celui-ci se soit fait renvoyer de son foyer pour avoir déclencher un incendie et blessé un de ses camarades. Ils vont faire la rencontre de Kyla, leur voisine d’en face qui va vite devenir proche de la famille. Le film, présenté à Cannes, a obtenu le prix du jury ex-aequo avec Adieu au langage de Jean-Luc Godard.

La sublime Anne Dorval (Diane).

La sublime Anne Dorval (Diane).

Mommy est une baffe cinématographique. Une bonne grosse baffe qui vous laisser une belle marque sur la joue. Je suis ressortie de la salle complétement subjuguée, presque assommée. La seule chose que je pouvais dire c’est : “Magnifique, ce film est magnifique”. Je me suis ensuite dit qu’il fallait que je trouve quelque chose à dire sinon ma critique allait être bien maigre.

Xavier Dolan a tourné en  1:1, c’est à dire un format carré à la différence de la très large majorité des films tourné en 1.85:1 (ou autre type cinémascope) qui sont des formats rectangulaires. Concrètement vous avez un cadre carré avec de grosses bandes noires sur les cotés gauche et droit. On est donc très proche des personnages et ce format donne un coté presque claustrophobique et trop étriqué qui fait que parfois les personnages en sortent. Dolan gère très bien ce format particulier ce qui donne des plans très joli parfois proche du portrait. La photo est magnifique avec des très belles couleurs, une habitude chez ce réalisateur.

Et les acteurs !

Que dire sur les acteurs à part qu’ils sont parfaits. Leurs interprétations sont incroyables, souvent intenses mais toujours justes et jamais caricaturales. On frôle souvent l’hystérie et l’excès mais sans jamais tomber dans quelque chose qui nous ferait sortir du film. J’ai beaucoup aimé Suzanne Clément qui joue le bégaiement de son personnage avec beaucoup de justesse.

Antoine-Olivier Pilon (Steve)

Antoine-Olivier Pilon (Steve)

La musique est également très bien gérée avec une bonne selection musicale et donc du bien belles séquences proches du clip vidéo (celle avec Wonderwall, “my god !”). Ce film va presque me faire aimé Céline Dion parce que maintenant je repenserai à Mommy et non plus à cette dame qui veut me tuer mes tympans (sans vouloir offenser les fans de Céline ).

Mais assez de critique factuelle !

Aller voir Mommy ! Prenez votre manteau et vos clefs, abandonnez tout chez vous et rendez vous dans le cinéma le plus proche. Vous allez y voir une histoire touchante, poignante. Vous allez pleurer et rire aussi, vous attacher à ses personnages qui sont tous à la fois forts et tellement fragiles. On a pu reprocher sa longueur au film : oui c’est parfois un poil longuet mais pour ma part cela ne m’a pas dérangé. Certains l’ont trouvé grandiloquent mais j’aime la grandiloquence.

Xavier Dolan nous prouve encore une fois son talent de réalisateur, sa grande sensibilité et j’espère très fort qu’il n’est pas au sommet de son art et qu’il va continuer longtemps à faire des films de cette trampe. Je vous laisse avec la bande annonce, qui devrait achever de vous convaincre.

Ekiipatang

Publicités

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :