Journée de la Jupe

25 Nov
Aujourd’hui, mardi 25 novembre, c’est la Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Et depuis quatre ans, pour moi c’est aussi la Journée de la Jupe.
Alice Spring

Alice Spring

En 2010, l’association Ni pute ni soumise a lancé l’opération « Toutes en jupe » en signe de solidarité avec toutes les femmes qui n’ont pas le droit de s’habiller comme elles le souhaitent. Et même si cette journée n’a pas été reconduite, j’essaie toujours d’en parler autour de moi et de sortir ma plus belle jupe pour l’occasion.
J’ai déjà l’habitude de passer la moitié de mon temps en jupe. Il y a une époque où il n’y avait aucun pantalon dans mon placard. Mais même si ce n’est pas exceptionnel pour moi d’enfiler une jupe ou une robe, je mets un point d’honneur à le faire en particulier le 25 novembre. Et par là, de répandre la bonne parole autour de moi. C’est un moment pour discuter un peu. Et expliquer à certains que non, ce n’est pas parce je suis court-vêtue que c’est un appel à être mal regardée, interpelée, insultée dans la rue.
*
En matière d’harcèlement de rue, je vous conseille d’ailleurs le très bon post de Diglee, auteure-illustratrice qui habite sur Lyon et que je croise souvent dans les rayons musée et arts des librairies : Stop Harcèlement De Rue.
Diglee

Diglee

« La journée de la jupe« , c’est aussi et surtout un film de 2009 qui signe le retour d’Isabelle Adjani. Encore une production Arte, elle raconte l’histoire d’une professeur de français, jouée par Isabelle Adjani, qui va littéralement péter un câble quand l’un de ses élèves ramène une arme au collège. Sans vous révéler la fin de l’histoire, si vous ne la connaissez pas déjà, la prof Sonia va « malencontreusement » prendre sa classe en otage. Pour libérer ses élèves, elle demande que soit instaurée cette fameuse « journée de la jupe » pour briser un sujet devenu tabou.
Pendant des décennies, porter un pantalon était une forme d’émancipation. Ironie de l’histoire, c’est aujourd’hui le fait de porter une jupe dans la rue, au travail qui est un acte de bravoure. Adjani a reçu cinq récompenses pour ce rôle dont le César de la meilleure actrice et le Globe de Cristal, pendant la cérémonie duquel elle a déclaré : « la jupe est un manifeste anti-burqua, contre l’obscurantisme et la haine des femmes ». Une façon de se réapproprier son corps et de faire face à tous les sexismes.
*
Alors sortez les jupes crayon, midi, écossaises, patineuses, plissées, culotte, mini, parapluie, soleil, kilt, sarong, tutu et portefeuille pour un acte militant :
Aux jupes, citoyens !
LéaElleL’a
Publicités

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :