Archive | ♫♪♫♪ RSS feed for this section

Concert – Tahiti 80

22 Oct

Hello !

J’ai envie de vous parler musique parce que ça fait un bail et que j’ai été voir Tahiti 80 en concert au Ninkasi.

Tout d’abord qu’est-ce que le Ninkasi ?

Ninkasi

Ninkasi

Rien ne voudra un détour par leur site internet qui explique bien. Sinon c’est une brasserie qui fait des bières et c’est un restaurant, un bar et une salle de concert. Implanté dans la région lyonnaise, j’ai personnellement été à Gerland. Ils font des burgers supers bons dans un pain qui n’est pas un pain burger et propose des sauces cool comme la sauce barbecue à la bière … Mais nul ne doit aller au Ninkasi sans tremper ses lèvres dans un verre de bière de saison. En ce moment elle est à l’hibiscus et je la trouve sucrée, douce mais sans grand caractère. Une bière de filles comme beaucoup la qualifierait. Mais n’entrons pas dans de tel débat et entrons dans le vif du sujet : les concerts. En effet, le Ninkasi propose une programmation riche et variée, des fois payantes mais souvent gratuite. Il y a aussi des scènes ouvertes , les lundis salsas ou encore des blind test. Sinon pour vous donnez des exemples de groupes à venir il y a Eluveitie, Ycare mais surtout il y a eu Tahiti 80 !

Tahiti 80, pour les nuls

Tahiti 80 au Ninkasi

Tahiti 80 au Ninkasi

Souvenez-vous, les années 90’ et la création de ce groupe à Rouen, en Normandie … (BIG UP parce que c’est chez de là que je viens aussi) ça vous rappelle des choses ? Ce groupe de pop-rock, dont Xavier Boyer est le chanteur à la voix lancinante. Il y a aussi Médéric Gontier à la guitare et au chant. Sa voix grave en duo avec Xavier Boyer rend un son sublime. Nous retrouvons Pedro Resende à la basse et à l’humour ! Raphaël Léger à la batterie enfin Sylvain Marchand aux acrobaties et au clavier. Pour leur style musical … je dirais qu’il s’agit d’electro-pop. Leurs influences marquent profondément leur style alors vous mixez Air et David Bowie et vous obtenez Tahiti 80.

Pour la sortie de leur album Ballroom (le 20 octobre), le groupe fait une “tournée” en France. Le succès n’est pas aussi grand en France qu’à l’étranger alors j’espère qu’avec ce nouvel album le groupe connaîtra une reconnaissance du public français. En tout cas, c’est afin de découvrir Ballroom que je suis allée les voir au Ninkasi.

Le concert dans tout ça ?

En première partie il y eu Gaet (sa page Facebook). J’ai découvert un artiste dynamique et talentueux. Vous devriez écouter, ça vaut le coup et ça donne du pep’s.

Revenons à Tahiti 80, j’ai adoré les chansons. Un nouvel album qui s’annonce prometteur mais je n’ai pas compris pourquoi il y avait eu si peu d’interactions avec le public … C’est assez dommage pour un petite salle mais soit. J’ai jubilé car parmi les chansons du rappel, ils en ont joué une qui a pour moi plus d’impact que les autres, une chanson plus personnelle mais aussi moins récente. Il s’agit du titre “Open Book” qui est la chanson par laquelle j’ai découvert le groupe en regardant le film Marock.

Au final j’ai passé une super soirée, grâce à un concert agréable (et gratuit, faut juste compter le prix de la bière) qui m’a permis de découvrir ma nouvelle playlist pour le mois de Novembre.

Plus d’info sur :

 

A real Hero – College & Electric Youth

17 Fév

A REAL HERO, une musique de College & Electric Youth

« A real human being

And a real hero

Back against the wall and odds
With the strength of a will and a cause
Your pursuits are called outstanding
You’re emotionally complex

Against the grain of dystopic claims
Not the thoughts your actions entertain
And you, have proved, to be

A real human being
And a real hero
A real human being
And a real hero
A real human being
And a real hero
A real human being
And a real hero
A real human being

A pilot on a cold, cold morn’ (morning)
155 people on board
All safe and all rescued
From the slowly sinking ship
Water warmer than
His head so cool
In that tight bind knew what to do

And you, have proved, to be
A real human being
And a real hero
A real human being
And a real hero
A real human being
And a real hero
A real human being
And a real hero
A real human being

A real human being

A real human being »

Et vive la Bretagne ? Non, ça se passe à Lyon !

4 Déc

Quoi ?

Vous n’avez pas encore entendu leur son, association de cornemuse et de bon rock ?

bandeauCK2013

.

Alors je vous propose de découvrir Celkilt.

Pour cela, vous pouvez allumer vos télévisons le 10 décembre, zapper jusque M6 et regarder La France a un Incroyable Talent. Alors là, vous comprendrez de quoi je veux parler ! (sinon y’a un replay ici)

Vous en avez mis du temps, oui il s’agit bien de ce groupe là ! Et moi, comment je connais ? Par une suite de coïncidences fortuites, je dirais. Une personne que j’apprécie énormément a eu Loïc (un des membres) comme surveillant dans son établissement scolaire, puis elle l’a eu comme professeur de Tin Whistle (flûte irlandaise). Et de là on arrive aux 18 ans de la demoiselle, où la surprise était la venue du sonneur de cornemuse au moment de souffler les bougies. Et c’est que ça en a fait du bruit !

celkilt-le-gang-roannais-des-kilts-a-de-l-avenir-en-temoignent-leurs-concerts-portes-par-un-rock-celtique-fougueusement-energique-photo-anabel-plence

Celkilt, les membres du groupe

Assez de digressions, revenons au thème de base, Celkilt ! Ce groupe ne vient pas de Lyon mais de Mars, un village proche de Roanne.

Chacun des membres correspond à un élément :

Celkilt-WhatsUnderYourKilt

Bonne question!

Rem’s Mac Ground qui est à la batterie et au bodrahn : La terre
Drik Mac Water joue de la basse, de l’harmonica,du banjo et son élément est : L’eau
Titou Mac Fire à la guitare et au bouzouki représente : Le feu
Loïc Mac Wind qui souffle dans sa cornemuse ou dans des whistles est, comme son nom l’indique : Le vent
Ella Mac Five, au violon, est le n°5 (chiffre qui représente sa personnalité)
Tous les membres de Celkilt chantent.
Pour plus de détails, je vous invite à profiter de leur site que je trouve génial !

En attendant je vous laisse méditer avec le groupe sur la question de ce qu’il y a en dessous de leurs kilts, et en musique.

Ah oui, on sait ce qu’il y a dessous en fait : RIEN. Ils ont sans le vouloir exhibé leurs intimes parties sur le plateau télé …

ALORS C’EST PARTI POUR UNE JIG ?

Détroit, Droit dans le soleil ou le retour de Cantat

2 Déc

La citation du lundi sera plus poussée que d’habitude, elle sera plus personnelle aussi, et sûrement déroutante pour beaucoup.

« À la croisée des âmes sans sommeil
L’enfer est myope autant que le ciel
On t’avait dit que tout se paye
Regarde bien droit dans le soleil »

Détroit, Droit dans le soleil

Noir Désir : mon enfance, ma réflexion, mon goût pour les mots

Ce n’est pas forcément facile de parler de Noir Désir aujourd’hui sans être pris entre deux partis qui s’affrontent pour des choses qui ne nous regardent pas. Je ne suis pas « pro Cantat » mais je ne suis pas une « anti Cantat » non plus. J’aime son phrasé, le choix de ses mots, sa voix suave et tellement douce. Pour moi Noir Désir fait partie de mon quotidien.

C’est parce que Cantat écrit ses chansons comme une poésie romantique que j’ai commencé à étudier ses textes. J’ai commencé à me dire que rien n’était aussi puissant que les mots, cette arme si forte. Et il y a eu ce soir du 29 novembre 2010, il y a eu cette nouvelle : Noir Désir n’était plus un groupe. La fin avait sonné et résonnait en moi avec pour seul écho le fait que je ne les verrais jamais sur scène. J’avais pourtant rêvé de cela tant de fois. Mais non, jamais.

De Noir Désir à la suite, entre InterZone et Détroit

Si j’ai aimé le côté sombre et très provocateur de Noir Désir, j’apprécie de les écouter encore aujourd’hui, chacun à son art. J’ai été bluffée en 2008 lors du concert d’InterZone à Sotteville-Lès-Rouen, où Serges Teyssot-Gay a joué de la guitare en harmonie avec du Oud. Un moment de musique orientale comme jamais je n’en avais vécu. Je vous laisse juger par vous même.

Et là, en cette fin d’année je suis surprise de nouveau par le groupe Détroit où B. Cantat chante des textes qu’il a écrit. Le bilan serait que, que ce soit le guitariste ou le chanteur, les styles musicaux qu’ils incarnent aujourd’hui sont plus profonds, plus personnels et semblent moins politisés. Ces styles seraient presque aux antipodes de celui de l’ancien groupe, même si Noir Désir s’était « calmé » dans leur dernier album.

Si le phrasé de Cantat, très poésie romantique du 19e siècle et proche de Lamartine reste, la voix belliqueuse a laissé place à un ton mélancolique et triste. On sent bien qu’il y a un avant et un après, et que sa musique restera imprégnée de ce que l’artiste a vécu. Mais ce n’est pas pour autant qu’il convient de juger des faits ! Qui sommes-nous pour juger ? N’a-t’il pas déjà été condamné ? La seule chose que nous pouvons faire, c’est juger son art, et non sa personne. Il est bon de savoir différencier la personne publique lorsqu’elle est sur scène et la vie privée de cette personne.

Sur ce, je vous laisse avec cet album qui mérite d’être entendu. Il est calme et doux.

Bonne semaine.

La flûte enchantée de l’Opéra de Lyon

13 Juil

Satellite

Une fois n’est pas coutume, nous allons parler d’Opéra. Le 6 juillet 2013, la ville de Lyon et plus particulièrement l’Opéra de Lyon proposait une retransmission sur écran géant d’un Opéra : La Flûte Enchantée de Mozart sous la direction musicale de Stefano Montanari et mis en scène par Pierrick Sorrin et Luc De Wit. Ni une, ni deux, ce soir je me suis rendue Place des Terreaux à Lyon, face à l’Hôtel de Ville afin de voir le spectacle.

Ici pas de chichi, on s’assoit où l’on peut et bien souvent c’est à même le sol. Note pour les prochaines années : penser à prendre un drap et un coussin, oui j’ai eu mal à mon derrière pourtant bien fourni. Enfin quand directeur de l’Opéra de Lyon prend la parole sur l’écran, on oublie là où l’on est et on se laisse bercer par les images que l’opéra nous offre. Au début, c’est une explication sur le spectacle, comment il a été fait, qui sont les chanteurs, quelle est le renouveau, pourquoi cet Opéra. C’est avec une idée sur la volonté du metteur en scène que l’on entre dans la magie de ce spectacle.

1300hires-zauberfloete_kinder_philippe_spiegel_valda_wilson_c_silvia_lelli_348_692Des couleurs éblouissantes, des choristes jeunes aux voix sublimes et une histoire qui ne lasse pas. Voici des ingrédients parfaits pour une recette qui marche. En effet, c’est avec des étoiles dans les yeux que je vous écris ce billet. J’ai adoré le chanteur Philippe Spiegel qui jouait Papageno. Le costume lui allait à merveille et sa voix m’a fait aimer l’allemand (que je n’aime pas particulièrement en général).

Je vous laisse visionner les vidéos sur le site de l’opéra pour que vous puissiez apprécier quelques morceaux célèbres magnifiquement interprétés. Et si vous voulez voir le spectacle complet, je vous laisse avec FranceTV.

En attendant le feu d’artifice de Lyon, je vous laisse avec des photos de l’opéra glanées sur le net. Elles sont là pour vous montrer de la beauté, bien que sans le son, on enlève 50% du charme. Sinon rendez-vous dans un an, place des Terreaux pour la prochaine édition. J’y serai, et vous ?

flute-web-1

 flute-web-5 130623lpl2247

Mon Top 10 [Partie 2 : le Final]

6 Juil

N°5 : Shaka Ponk vous connaissez tous et bien moi aussi ! C’est grâce à eux que j’ai eu mon permis, leur musique me relax. Mon album favori ? Bad Porn Movie Tracks ! J’aime bien Goz alors je vous propose un clip où on le voit bien ce super singe !

« ‘hope you gonna understand

I’m about to lose my head »

N°4 : Voici un choix extrêmement difficile à faire. Je ne sais quelle chanson mettre, j’aime tout des Smashing Pumkins, même leur dernier album … Celestials est une chanson sublime. Ce groupe me fera toujours penser à ma famille, à mon enfance, à mon beau-père travaillant dans le garage sur sa moto avec ça en fond sonore. Comme je dois tout de même faire un choix je dirais que jamais je ne pourrais me séparer de cette chanson dans mon MP3 mais les autres, pourrais-je ? Et juste si vous voulez voir Scarlett Johansson s’amuser dans un clip je vous conseille le visionnage de Bleed des Smashing Pumkins.

Surprise pour le titre, dans tous les cas c’est bien !

« So far I still know who you are

But not I wonder who I was »

N°3 : Une fois n’est pas coutume ce n’est pas un groupe ou une chanteuse que je vous fais écouter mais un violoniste talentueuse que j’ai découverte grâce à mon copain. J’adore l’esthétique de ses clips, sa musique même si elle reprend souvent des titres déjà connu et j’aime aussi son univers. Bref, je vous laisse découvrir Lindsey Stirling par vous-même et vous faire un avis sur la question !

N°2 : une chanteuse que j’ai découvert grâce à la sonnerie de téléphone d’une copine il y a quatre ans maintenant et que j’admire. Son accent français est mignon quand elle chante en anglais et le son du ukulélé rythme ses chansons en leur donnant un air enfantin bien sympa. Voici donc Soko avec une chanson très drôle : I’ll kill her.

« She’s a bitch you know, all she’s got is blondeness
not even tenderness, yeah, she’s clever-less. »

N°1 : Calle 13, un groupe que j’adore. Je ne ferais pas de commentaire, je vous demanderais juste de découvrir ce groupe Portoricain  Il y a des chansons pour tous les goûts et surtout le groupe est très engagé dans la lutte contre l’illettrisme, contre les problèmes en Amérique du Sud et je ferais un article sur eux, juste sur eux c’est promis ! En attendant je vous donne l’occasion d’écouter Muerte en Hawaii.

« Puedo construir un cerebro sin leer las instrucciones
Hablo todos los idiomas de todos los abecedarios
Tengo más vocabulario que cualquier diccionario »

 

Et un TOP qui n’a pas de numéro, qui n’en aura jamais, qui est au-dessus du reste : Noir Désir. J’ai découvert ce groupe grâce à mes parents, j’ai aimé ce groupe en lisant les paroles, j’ai entendu ce groupe en soirée, j’ai depuis 23 ans bientôt Noir Désir dans ma tête à chaque instant. Et si je suis « Lost » et bien j’écoute une de leur chanson et je me retrouve !

« Pour trouver le sud
Sans perdre le Nord
Après les certitudes
Au-delà des bords »

Et votre Top 3 à vous, ce serait quoi ?

Mon Top 10 en ce jour de Fête de la Musique [Part 1]

21 Juin

Un peu de musique dans ce monde de brut ! Je profite d’être le 21 juin, jour de la fête de la musique pour vous proposer un TOP 10 des chansons que j’aime, en ce moment ou depuis toujours. Sûrement de quoi ensoleiller un peu votre été ou vous toucher tellement profondément que plus jamais vous ne verrez le monde comme avant. Les groupes que j’ai déjà présentés (Jake Bugg , Ellie Goulding  et Kasabian) ne seront pas dans cette liste puisque, vous vous en doutez, ils sont toujours dans mon MP3 peu importe la situation. Cette semaine je vous propose d’écouter les cinq premières chansons de ce TOP et de nous retrouver la semaine prochaine pour la fin.

N°10 : Les Cranberries, un groupe que j’aime beaucoup mais que j’ai eu « honte » d’écouter en Irlande de peur de devenir un cliché vivant. A vrai dire j’ai beaucoup plus entendu du U2 que les Cranberries mais peu importe, j’aime toujours leur musique. Et je serai toujours outrée d’entendre des versions de Zombies totalement massacrés, n’est-ce pas Mohombi !!! Mais peut-être est-ce « just my imagination » …

« There was a game we used to play 
We would hit the town on friday night
Stay in bed until sunday
We used to be so free
We were living for the love we had,
Living not for reality »

N°9 : Cette chanson n’est pas un choix facile, en soit ce n’est même pas « moi » qui l’écoutait au départ. Juste mon copain qui me l’a passée toute l’année et ceci assez régulièrement pour que j’ai envie de la chantonner régulièrement. Et puis entre normands on se soutient, il faut bien ! Voici Oldelaf avec Danse.

 « Est-ce ta grâce ou l’alcool
Qui me font croire que tu décolles ? »

N°8 : Alors là retour à un truc un peu plus personnel qui me donne envie de me trémousser et qui me fait penser au soleil même quand il n’y en a pas. En plus c’est un groupe Espagnol, et moi l’Espagne j’aime ça. Je vous fais découvrir Bongo Botrako avec la chanson Todo los dias sale el sol. Si vous en voulez encore plus je vous conseille de télécharger leur EP gratuit sur ce site

 « Que ganas de verte y comerte la vida
No importan las horas, de noche y de día
Que ganas de verte y comerte la vida
Soñando en tus bragas, perdiendo la vida »

N°7 : Un morceau de U2 s’impose après un an de vie en Irlande. C’est pourquoi j’ai décidé de mettre Vertigo. Ce n’est pas la chanson la plus célèbre et pourtant je crois que c’est une de mes favorites (en fait je suis incapable de dire laquelle je préfère). Voici donc le morceau nostalgique de ce TOP :

« Lights go down
It’s dark
The jungle in your head
Can’t rule your heart »

N°6: Un petit classique ne fait jamais de mal à personne. C’est tout du moins ce que je pense et c’est pourquoi je vous partage ma chanson favorite du groupe Oasis : The Masterplan.

« I’m not saying right is wrong
It’s up to us to make
The best of all the things
That come our way »

A dans quelques jours pour la suite de cet article. N’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook (c’est part ici) afin d’avoir les news et de savoir quand la suite de ce Top paraîtra ! En attendant, célébrons ensemble et en musique l’entrée dans la période estivale !

Street Culture n°2 : Breakdance

3 Mai

Le breakdance est la partie dansée du hip-hop, elle se développe au même moment et au même endroit que le rap, par les mêmes personnes, par la même « population ». Ce propos reste à nuancer par le fait qu’un second foyer de hip-hop se serait développé sur la côte Ouest durant les années 1970. La spécificité de cette danse reste son côté acrobatique effectué par le breakdancer également nommé B-boy ou B-girl. A l’origine créé pour stopper les conflits entre les gangs, le breakdance est donc un symbole de paix et de respect de l’autre. On ne se combat plus par les armes mais dans des combats de danse. On ne fait plus parti d’un gang mais d’un crew, on garde tout de même l’esprit de groupe, d’appartenance. Ce « combat » s’exécute sans toucher son adversaire.

Au départ cette danse se base sur des imitations de publicités connues et la répétition d’un geste. Par exemple, le danseur pointe du doigt comme le fait l’Oncle Sam sur l’affiche. Le breakdance s’inspire de chansons de James Brown et reprend les danses de l’époque en les modifiants.

En 1982 le breakdance arrive en France et dès 1984 se démocratise avec l’émission H.I.P.H.O.P qui est composé d’un jury de B-boys. C’est cette même année que le groupe Aktual Force (premier groupe n’incluant que des français) se compose.

breakdance_wallpaper_by_f4lc0n1t3-d31tn0t

image trouvée sur Tumblr

Qu’est-ce que réellement cette danse ? Comment se déroule une « battle » ou combat de danse ?

Un danseur se présente au centre d’un cercle que forment les autres B-boys, il effectue quelques pas pour s’échauffer et pour « saluer » son public en quelque sorte. Ensuite il exécute ses figures (au sol ou non). Le but étant de montrer son habilité, sa force et sa rapidité. Chaque crew ou groupe passe tour à tour pour montrer leur danse. Au terme de la battle le public choisit en applaudissant (ce qui est similaire pour les clashes entre rappeurs). Depuis les battles se sont organisées, officialisées et les arbitres ainsi que les juges ont remplacé les applaudimètres. Depuis les années 1990 et la démocratisation du hip-hop on voit un grand nombre d’écoles de danse proposer le « hip-hop » parmi leur choix de danses (on ne trouve pas de cours de « breakdance » à proprement parlé). Cette danse leur apporte une nouvelle clientèle toujours plus nombreuse et venant de tous les milieux. Mais même si nous disposons de cadres légaux et d’encadrements pour ces disciplines, il reste beaucoup de personnes souhaitant préserver les valeurs premières de cet art et du mouvement hip-hop en l’apprenant et en le pratiquant dans la rue.

Un petit +

Street Culture n°1 : Historique du hip-hop et la pratique du rap

26 Avr

« Quand je dis Hip vous dîtes Hop, hip-hop, hip-hop », qui n’a jamais entendu cette phrase que clament haut et fort les rappeurs sur scène ? Le hip-hop ou plus globalement le « street art » est un mouvement artistique qui regroupe plusieurs modes d’expressions que sont le chant ou rap, le dessin ou graffiti, la danse ou breakdance. Ce mouvement, né dans les années 1970 à New-York dans le Bronx, est un héritage afro-américain. En effet, il émerge du jazz, du soul et débute lors des soirées dans les ghettos et que l’on nommait « Block Party ». Un Disc-Jockey passait de la musique tandis que les gens, habitants dans le quartier, dansaient. Les chansons leur semblant trop courtes, Kool Herc (Clive Campbell) eu l’idée de rallonger la musique en diffusant la même chanson en décalée sur deux tournes disques différents branchés ensembles. Le hip-hop est né !

afrika_bambaataa (1)

Afrika Bambaataa

Afrika Bambaataa qui est un musicien américain diffuse ce mouvement grâce à son groupe qui se nomme Universal Zulu Nation. Ce même Afrika Bambaataa est à l’origine du breakdance qui commence dans le South Bronx dans le but d’éviter les affrontements sanglants entre les gangs. Il désire faire en sorte que les jeunes de son quartier utilisent le hip-hop comme un moyen de s’en sortir en dehors des gangs. Avec la Zulu Nation il va exporter le hip-hop en Europe et notamment en France en 1982 lors de la tournée New York City Rap auquel il participe et qui permet une présentation du mouvement. Puis en 1984, TF1 diffuse l’émission H.I.P.H.O.P., c’est d’ailleurs la première émission au monde à être centrée sur ce sujet. Puis dans les années 1990, c’est l’apogée du hip-hop en France avec des groupes tels que NTM, IAM, Ministère A.M.E.R., ou encore le célèbre Master Of Ceremony MC Solaar. Depuis, la France s’est fait sa place dans le hip-hop et le mouvement français est second derrière les États-Unis.

Une petite explication de chacune de ces disciplines s’impose :

1.   Le Rap

Le rap est l’expression musicale du hip-hop. Il émerge dans les années 1970 dans le South-Bronx et à Brooklyn, ghettos américains où vivait la population noire. Il consiste à scander des paroles pour revendiquer et communiquer le mal-être et les problèmes qu’ils vivent au quotidien. Il se pratique sous sa forme la plus minimale: un micro, une platine et quelques vinyles. Il y a un MC (Master Of Ceremony ou Microphone Controller) et un DJ. Le MC qui chante rappelle la culture africaine où le chant prend une place majeure dans les célébrations et dans les histoires ancestrales que l’on conte. Le succès du rap arrive avec les morceaux : Rapper’s Delight du Sugarhill Gang en 1979  The Message de Grandmaster Flash en 1982  et Planet Rock, la même année de Afrika Bambaataa.   Avec ces trois premiers tubes on assiste à un succès planétaire et le rap sort enfin de New-York pour arriver en France. Il faut attendre une dizaine d’années pour qu’un rap franco-français fasse son apparition. Depuis les années 1990 on voit également que la démocratisation du celui-ci passe par l’arrivée de rappeurs blancs tel que le chanteur Eminem aux U.S.A. Le rap devient aussi une opportunité pour le show business, une nouvelle façon de se faire de l’argent.  Aujourd’hui le rap n’est plus autant critiqué. Il est moins contestataire, moins violent. Il s’adapte à son public et devient commercial. Le rappeur ne cherche plus à se battre contre un autre rappeur, il dénonce toujours sans pour autant chercher de solution. Des textes violents de NTM  on passe aujourd’hui aux textes plus calmes de Hocus Pocus.  Bien sûr le rap reste contestataire, et celui véhiculé par 113 notamment comporte des paroles « anti-blanc », une dénonciation qui frôle la haine raciale, des mots qui s’emportent contre la police, une apologie de la drogue et du sexe. Certains concerts se voient annulés pour les raisons citées précédemment. Les autorités craignent bien souvent des débordements incontrôlables. Mais comme le dit la chanson de MC Jean Gabin, « je t’emmerde », qu’est ce qui est vrai dans ces paroles ?  Quelle est la partie créée et la réalité du rappeur en dehors du show business ? « Des squattes tu en as que l’odeur, t’es rien d’un assassin, enfance dorée », « authentique sur le papelard », « y en a qui ont que l’emballage et pas le contenu », « la syphilis dans le rap ça fait bizarre, pour bronzer t’as eu besoin d’une passoire ». Dans ses paroles MC Jean Gabin dénonce tous les mensonges de certains rappeurs les plus connus aujourd’hui (NTM, Sully Séphyl, Rohff, Booba, Lord Kossity …) afin de rappeler que leurs vies ne sont pas si horribles que leurs paroles le laissent supposer, que prôner la haine et l’injustice est une chose, encore faudrait-il la connaître et vivre ailleurs que dans le luxe et dans l’argent. Ces rappeurs n’ont rien à voir avec ceux qui ont créés le mouvement, ce ne sont que des « artistes » que le show biz attire ! Ils ne connaissent que l’argent, les voitures de luxes et les filles en bikini.

Le rap original est-il mort ?

Je vous laisse réfléchir avec un bonus ancré dans la Street Culture.

 

Eurovision 2013

26 Mar

 

eurovision-2013-sublogo

Euphoria de Loreen ça vous rappelle quelque chose ? C’est la chanteuse suédoise qui a remporté l’Eurovision en 2012. C’est donc à Malmö, en Suède que se déroulera du 14 au 18 mai 2013 la 58e édition de l’Eurovision. Pour l’anecdote, c’est la cinquième fois que la Suède est le pays d’accueil de ce concours. C’est au sein de La Malmö Arena que se déroulera le show. Ce lieu a la capacité d’accueillir 15 000 personnes. C’est sans nul doute le meilleur endroit pour produire une émission télé de cette envergure.

malmoarena-500x241

Malmö Arena

 C’est la présentatrice Sarah Dawn Finer qui sera chargée seule de la présentation. En effet, cette année une nouvelle règle vient d’être annoncée, il n’y aura désormais plus trois présentateurs mais un seul. Cette jeune femme, chanteuse et comédienne de surcroît montera sur scène dans la peau de son personnage Linda Woodruff. Je vous mets un avant-après juste parce que ça vaut le coup d’œil :

sarah dawn finer _ blixten.se

Sarah Dawn Finer

lynda-woodruff-esc-1_0

Lynda Woodruff

 Trente-neuf pays participeront donc à ce concours. Le revenant de cette année : l’Arménie (qui avait jeté l’éponge en 2011 à causes de conflits armés ravageant le territoire).

Les pays que nous ne verrons pas, certains pour des causes de crises économiques qui rongent l’Europe en ce moment : le Portugal, la Slovaquie, la Bosnie-Herzégovine et la Turquie.

amandine-bourgeois

Rebelle, je gaspille des chamallows ! Grrr.

C’est un concours musical alors il faut dès à présent parler de musique. Je suis française et c’est avec joie que je vous annonce qu’une fois encore nous gagnerons la dernière place avec un choix de qualité pour perdre : Amandine Bourgeois. Le texte n’est pas de qualité tout comme la chanteuse, bref on a l’étoffe du looser, je crois que ça nous colle à la peau. Je vous laisse admirer par vous-même l’étendue des dégâts ! Oui elle va nous faire l’enfer, personne n’en doute. 

Vivant en Irlande je me suis donc dépêchée d’allée voir le choix de cette patrie… déception là aussi.  

artworks-000040168209-lsbsm5-crop

Mon grand trouble c’est d’avoir vu un fossile de retour : Bonnie Tyler. Alors les anglais, vous n’avez pas assez de nouveautés (One Bonnie Tyler to sing for UK at EurovisionDirection je pense à vous Mouahahahah) ? Bon, c’est une artiste reconnue qui a déjà assied sa notoriété, les anglais comptent sûrement là-dessus. Je ne pense pas que ce sera suffisant mais c’est toujours mieux qu’en 2007 avec leurs hôtesses de l’air. Et je rigole mais nous avons envoyé Patricia Kaas et Angun…

cascada-evacuate-the-dancefloor-shotEt en parlant de personnalités avec un peu de « notoriété »… pas du tout dans le même genre et en plus récent : Cascada sera là pour représenter l’Allemagne. Personnellement ce n’est pas ma tasse de thé les blondes un peu trop maquillées et un peu trop dénudées. 

Fini de se moquer ! Mon petit coup de ♥ va à la Grèce avec un groupe drôle qui fait oublier que ce pays vit des temps difficiles !Venez-vous trémousser avec Koza Mostra & Agathon Iakovidis. 

KOZA_MOSTRA__AGATHONAS_IAKOVIDIS

J’ai fini écroulé de rire par le groupe Suisse ! Je vous laisse savourer. Surtout ne loupez pas le passage avec le grand-père dans la voiture, il est plutôt chou non ? « You and Me » lalalala. Vous l’avez dans la tête hein ! Moi aussi.

heilsarmee

 

eythor

J’ai bien aimé l’Islande aussi. Bien que, en toute sincérité, lorsque j’ai vu la tête du chanteur je ne m’attendais pas du tout à ça.

dina-garipova1La Russie propose une chanteuse avec une voix douce et mélodieuse. Je ne la vois pas gagner mais la chanson est agréable à écouter, je la mets donc dans ma petite liste.

Emmelie de Forest

Ensuite, juste par goût personnel j’ai aimé le Danemark. Le style de musique correspond à ce que j’ai dans mon mp3. C’est donc une découverte sympa.

marcomengEt enfin, une petite pensée pour l’Italie qui a des difficultés en ce moment, qui ne sait pas si elle pourra continuer au sein de l’Union Européenne et qui malgré tout sera présente à l’Eurovision. Je trouve que leur chanson décrit pas mal leur tristesse et leurs incertitudes. Voudraient-ils faire pleurer dans les chaumières ? L’Essenziale ze de partiziper non ? Courage !

Si vous voulez en savoir plus je vous laisse consulter le site de l’Eurovision France ou le site en anglais.

%d blogueurs aiment cette page :