Tag Archives: Samouraï

Sur le fil de la lame !

31 Déc

お早う御座います。Ohayô gozaimasu

Challenge

Challenge

Nous avons besoin d’âmes guerrières, de personnes loyales, fiables et que rien, ni personne ne détourne du chemin qu’elles ont choisi !

Arme toi de ton sabre et deviens un samouraï pour parer à ce challenge.

Tu ne sais pas en quoi cela consiste ? Pour toi ce n’est qu’un japonais avec une lame faisant de l’art martial en criant très fort ? Non, tu te trompes, c’est plus que ça, c’est une profession de foi !

Le samouraï, est un membre de la classe guerrière japonaise depuis la fin du 12e siècle (enfin c’est surtout durant la période féodale que les samouraï tel qu’on l’entend ont existé). Le dernier samouraï est décédé en janvier 2014, de quoi, un an plus tard, donner envie d’en apprendre plus !

Ces guerriers n’obéissent qu’à leur maître et si ce dernier meurt, ils deviennent ronins.

Mais ça tu l’apprendras au fil de tes lectures que nous espérerons nombreuses !

Modalités :

  • Lire un livre suffit à valider le challenge
  • La chronique du dit livre doit comporter l’une des bannières
  • Avant de partir, médite ton code d’honneur et de moral : le bushido !

N’oubliez jamais le bushido :

  • Soyez toujours prêt a servir votre maître;
  • Respectez vos devoirs envers vos parents;
  • Soyez miséricordieux à tout moment et assistez les autres.

Et viens prononcer le serment Samouraï avec nous avant le 31 Décembre 2015 :

Je n’ai pas de livres sur les samouraïs, je fais de ce challenge mon défi
Je n’ai pas de pouvoir magique, je fais de ma personnalité mon pouvoir magique
Je n’ai pas de membres, je fais de ma promptitude mes membres
Je n’ai pas de lois, je fais de mon autodéfense ma loi
Je n’ai pas fait de miracle, je fais de la lecture mon miracle
Je n’ai pas de talents, je transforme mon imagination en talent
Je n’ai pas d’armure, je fais de ma bienveillance mon armure
Je n’ai pas de château, je fais de mon esprit inébranlable mon château
Je n’ai pas de sabre, mais mes mots seront mon arme
Je n’ai pas encore lu ces livres mais je m’engage à l’avoir fait d’ici l’année prochaine.

Challenge

Challenge

Idées de lectures :

  • Romans

Hagakure de Jocho Yamamoto
Katana, tome 1 : Vent Rouge de J.L. Bizien
Katana, tome 2 : Dragon Noir de J.L. Bizien
La Guerre du Lotus, tome 1 : StormDancerde Jay Kristoff
La Pierre et le Sabre d’Eiji Yashikawa
La Parfaite Lumière d’Eiji Yashikawa
La trilogie de Matsuyame Kaze de Dale Furutani
La Tristesse du Samouraï de Victor Del Arbol
La Voie du Sabre, tome 1 de Thomas Day
La Voie du Sabre, tome 2 : L’Homme qui Voulait tuer l’Empereur de Thomas Day
Le Clan des Otori de Lian Hearn
Le Japon moderne et l’éthique Samouraïd’Yukio Mishima
Le samouraï de David Kirk
Le sang des cerisiers de T.S. Ötli
Les 47 Rônins de Jirô Osaragi
Les 47 rônins : le trésor des loyaux samouraïs de George Soulié de Morant
Les filles du samouraï de Maya Snow
Les larmes de la libellule de Jean-Charles Bernardini & Edmond Baudouin
Le cycle de Morgaine de Carolyn J. Cherryh
Par l’épée et le sabre de Armand Cabasson
Ryôsaku, tome 1 : Fleurs de Dragon de Jérôme Noirez
Ryôsaku, tome 2 : Le Shôgun de l’Ombrede Jérôme Noirez
Shogun de James Clavell
Sur les ailes du Ryu de Christophe Lambert
Traité des Cinq Roues : Gorin-no-sho de Miyamoto Musashi
Young Samurai de Chris Bradford

  • BDs

5 Ronin : La Voie du Samouraï de Peter Milligan et Tomm Coker (OS)
Bling Dog Rhapsody de Herik Hanna, Guillaume Bredèche et Hélène Lenoble
Isabellae de Raule et Barry Lopez (série)
L’Âme du samouraï de Ron Marz, Luke Ross, Jason Keith
La Légende des Nuées Ecarlates de Saverio Tenuta (série)
La Voie du Sabre : Les Cendres de l’Enfance de Mathieu Mariolle, Federico Ferniani, Thomas Day (OS)
La Voie du Samouraï, tome 1 : La lame et le vent de Ron Marz et Bart Sears
Le Vent des Dieux de Cothias et Adamov
Les Contes du 7e Souffle de Hugues Micol et Eric Adam
Okko de Hub (série)
Plus forte que le sabre de Hiroshi Hirata (série)
Samuraï de Jean-François Di Giorgio et Frédéric Genêt (série)
Usagi Yojimbo de Stan Sakai (série)
William Adams, le Samouraï des Mers de Cyril Flautat (OS)

  • Mangas

Afro Samouraï de Takeshi Okazaki
High School Samurai de You Minamoto
Goyô de Natsume Ono
Kenshin, le Vagabond de Nobuhiro Watsuki
L’habitant de l’infini de Hiroaki Samura
La Loi du temps de Hiroshi Hirata
Le Samourai Bambou de Takemitsu Zamurai
Peace Maker de Nanae Kurono
Samuraï Champloo de Masaru Gotsubo et Manglobe
SAMURAI USAGI de Teppei Fukushima
Satsuma, l’Honneur de ses samouraïs de Hiroshi Hirata
Sky Hawk de Jirô Taniguchi
Tengu de Hideki Mori
Vagabond de Takehiko Inoue

————————————————————————————————————————————————————-

Ce challenge vous est proposé par Amarüel et moi-même (Little Daisy) !
En espérant vous retrouvez nombreux et impatients de vous lancer dans cette aventure !

Pour vous inscrire via Livr’Addict, il ne vous reste plus qu’à faire un clic.

Little Daisy

47 Rônin – Critique de film

15 Avr

Après ce beau weekend, nous pourrions nous demander qui est passé par une salle de cinéma ? Mais avec une sortie telle que 47 rônin, je fais partie des gens qui ont accouru dans la première salle avec mes lunettes 3D pour voir ce nouveau chef-d’oeuvre !

Ce film, sorti le 9 avril 2014 au cinéma a été réalisé par Carl Erik Rinsch. On y retrouve des acteurs de renoms comme … Keanu Reeves ou Hiroyuki Sanada.

Une superprod’ américaine aux accents nippons, ça vous tente ?
Let’s go !

Le synopsis

De samouraïs ils sont passés à rônin !

De samouraïs ils sont passés à rônin !

Un perfide seigneur de guerre ayant tué leur maître et banni leur tribu, 47 samouraïs errants jurent de se venger et de restaurer l’honneur de leurs compatriotes. Arrachés à leurs foyers et perdus aux quatre coins des terres connues, cette poignée de rebelles se voit contrainte de recourir à l’aide de Kai – un demi sang qu’ils avaient jadis renié – lors de leur combat à travers un univers violent, peuplé de monstres mythologiques, de métamorphoses maléfiques et d’effroyables dangers. Cet exil sera l’occasion pour cet esclave rejeté de se révéler leur arme la plus redoutable, et de devenir la figure héroïque qui donnera à cette troupe d’insoumis l’énergie de marquer à jamais l’éternité.

Mon avis

Voici un film magnifique sur le plan visuel avec des paysages verdoyants à vous couper le souffle. Les costumes sont jolis et la robe verte me faisait très envie (mais ceci est une autre histoire).

Les paysages verdoyants

Les paysages verdoyants

Toutefois, ce film a parfois quelques lacunes je dirais. Certains passages deviennent comique tant ils manquent de vraisemblances –SPOILER– comme le moment où le dragon apparaît.

Pour ce qui est de l’utilisation de la 3D, même si je ne la juge pas indispensable pour ce film, elle apporte certains plus agréable. Le réalisateur s’en est réellement servis et n’a pas juste fait de la « profondeur ». Lorsqu’une arme est projetée, on a l’impression qu’elle nous arrive dessus.
Un effet sympa qui reste tout de même accessoire.

Les acteurs nous embarquent dans un Japon traditionnel où les règles sont strictes et la hiérarchie bien organisée. Nous voici pris au cœur d’un conflit d’intérêt où tout un groupe de samouraï se voit destitué de leur rang, de leur honneur et deviennent des « vagabonds », des rônins. Pour venger leur maître ils sont prêts à tout. De toutes façon, après être devenus des parias, peuvent-ils tomber encore plus bas ?

Cet affiche est sublime

Cet affiche est sublime

Voici une histoire qui retrace la chute d’un groupe d’hommes prêt à tout pour retrouver leur gloire et leur honneur.

Un petit plus

Je ressort de cette séance avec l’envie d’en découdre, je ne tiens plus en place et je crois que je me prends pour un samouraï … S’en est fini de moi, je retourne lire Katana de Bizien – que je vous conseille.

Alors, allez-vous tenter l’expérience ?

47 Rônin

47 Rônin

Katana, Jean-Luc Bizien

28 Nov

Voila 15 jours que Katana 2 est sorti et je trouve seulement le temps aujourd’hui d’écrire la critique de ce livre. Tout comme le premier tome je l’ai dévoré avec un engouement tout particulier. Vous l’aurez compris, aujourd’hui je vais vous parler de la série Katana de Jean-Luc Bizien !

Je suis tombée dessus un peu au hasard de mes pèlerinages en librairie et quelle ne fut pas ma surprise à la fin de la lecture. Je ne m’attendais à rien et c’est certainement mon ignorance qui m’a mis des paillettes dans les yeux au fur et à mesure de ma lecture.
Katana est une série qui se compose de deux tomes :
– 1, Vent Rouge
– 2, Dragon Noir
J’ai découvert par la même occasion les éditions Le pré aux clercs qui ont une ligne éditoriale vraiment sympa et dont j’adore le choix des couvertures.
Je vous laisse jeter un œil sur leur catalogue afin de vous faire votre propre jugement sur la question ! Avec le tome 2, un marque-pages était offert, c’est un katana dessiné et chaque partie de l’arme est décrite avec son nom japonais.

Bon, revenons à nos moutons, enfin à nos katanas puisque c’est de cela qu’il s’agit. Voilà ce que dit la quatrième de couverture du tome 1 :
katana 1« Le roi-dragon exerce sa tyrannie sur le Japon.
Un jour, Ichirô, apprend que le souverain a tué ses parents. Assoiffé de vengeance, le jeune samouraï errant va alors vouloir réaliser l’impossible, défier le shogun sorcier.
Hatanaka, son père adoptif et samouraï d’élite, va tenter de l’en dissuader. Mais devant sa détermination, il va le préparer à l’impossible.
Ichirô part pour une longue quête, au cours de laquelle il sera rejoint par des compagnons de route, voleur, paysan ou ninja. Il devra les accepter dans leurs différences, réunir leurs forces et leurs caractères… et se découvrir à son tour.
Auteur phare en thriller et littérature jeunesse, Jean-Luc Bizien puise à la source des deux genres pour livrer un récit à couper le souffle, tranchant comme une lame de katana. »
Je ne spoilerai pas en ne parlant que très peu du tome 2 !
J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de Jean-Luc Bizien qui m’a emmené au Japon avec ses mots. Je me suis sentie moi aussi dans la neige avec un katana sur le côté, à scruter les horizons pour savoir quel est le meilleur chemin à prendre. Les descriptions sont belles et le côté ludique du livre m’a beaucoup impressionné ! Ce livre est destiné à un public jeune et offre une approche de plus en plus technique au fil de la lecture, sur ce qu’est un samouraï ou encore un ninja. Les mots techniques sont toujours aisés à comprendre et arrivent de manière naturelle. En réalité, qui d’Ichirô ou du lecteur est initié par ce roman ? Une transposition s’effectue. Hatanaka katana 2semble être le maître du lecteur, qui peu facilement s’identifier à Ichirô (de par son âge ou son évolution dans la sagesse par exemple). Si le tome 1 semble peu inscrit dans l’action à proprement parler, ce premier roman initiatique semble pourtant nécessaire pour admirer et profiter du tome 2 à sa juste valeur. Soit, comme dans toute série il est préférable de lire le premier tome avant le second, mais je veux dire par là que la lenteur du tome 1 va avec notre apprentissage de la culture nippone loin de l’empressement occidental. L’action se prépare, elle est pensée. On ne combat pas sans les armes nécessaires et là Jean-Luc Bizien prépare le terrain pour nous offrir un tome 2 splendide dont la chute est magique. Les couleurs et les images que les mots renvoient résonnent encore dans mon esprit, et ce pour un moment je pense. Un livre que je conseille très vivement et que j’encourage à lire, que l’on soit grand ou plus jeune, amateur du Japon ou inculte. Un livre à mettre entre toutes les mains !

« Souviens-toi, murmurait le yamabushi, on ne dégaine le katana qu’en dernier recours. Nos sabres n’ont pas été forgés pour tuer. On les a créés pour libérer nos esprits et nos cœurs de l’imbécillité qui les assombrit. « 

%d blogueurs aiment cette page :