Tag Archives: Ski

« Let it snow » made in Valloire

21 Jan

Salut tout le monde !

Panorama

Panorama

Je ne vous ai pas oublié même si cela fait un moment que je n’ai pas écrit, j’étais juste au ski. Et oui, je sais que vous mourrez d’impatience d’en savoir plus, d’avoir des photos histoire de vous offrir 5 minutes de vacances morale. C’est pour cela que je vais partager avec vous ce moment de bonheur, de blancheur, de douceur et surtout de montagnes en tout genre.

1 – C’est où qu’on part ?

J’ai la chance d’avoir un copain de la montagne, on appelle ça un montagnard et pour pas le confondre avec un autre c’est un savoyard, de la vallée de la Maurienne (il parait qu’avec les Tarains il y a un conflit, comme partout allez-vous me dire).

On est donc parti dans le chalet à Valloire.

D902

D902

Perso j’adore le chalet, un endroit cosy, avec un cheminée, du bois et surtout vu sur la montagne. Franchement que demande le peuple ? Pour skier, pas de panique on peut partir de notre nid douillet et rejoindre les pistes sans galérer avec une navette. Et ce n’est pas un luxe quand on a le mal des transports et que les routes sont des routes de montagnes bien tournantes.

Donc Valloire c’est une petite station « village » d’où on voit l’aiguille noire et les aiguilles d’Arves constituées de trois aiguilles dont une qui ressemble à une tête de chat et j’adore les chats.

l'aiguille noire

l’aiguille noire

2 – Qu’est-ce qu’on fait ?

  • Alors quand on part l’hiver on peut skier au sens large. Il y a de quoi satisfaire tout le monde entre le ski nordique, les pistes, le ski de randonnée ou encore le freestyle ou le freeride. Avis aux snowboarders je ne vous oublies pas, c’est juste que perso je ne pratique pas donc je serais mal avisé de dire quoi que ce soit. Donc, j’ai repris le ski pour de vrai. Après 6 années d’arrêts pour multiples raisons, la première a été une belle entorse et ensuite, les études, le manque d’argent et de temps (oui cumuler boulot et études ça demande du temps), j’ai enfin rechaussé mes skis pour de bon ! Je parle argent car en effet, le ski est un sport coûteux. Entre la location ou l’achat du matériel, le lieu où se loger quand on en a pas sur place et le forfait pour les pistes, la semaine de ski est un véritable budget.

Une petite photo du champion local …

JB Grange

JB Grange

Et une vue depuis mon masque qui a servi de filtre :

la vie en orange

la vie en orange

Mais on n’aime pas tous skier !

  • Pour ceux qui veulent tout de même profiter de la neige, direction les rando avec des raquettes. Loin des pistes et de l’agitation, il y a de quoi profiter de la faune, de la flore et de la neige tout en se promenant. De quoi faire du sport tout en douceur et pas “juste” descendre une piste et remonter.

 

paysage

paysage

La chasse au yeti

La chasse au yeti

  • Après il y a la randonnée classique, on chausse les bonnes chaussures et c’est parti pour une conquête des sommets. Vue panoramique sublime et bonheur garanti.
Atteindre la cîme

Atteindre la cîme

  • Envie de glisse mais les pistes sont fermées ? Direction la patinoire ! Vous pourrez aussi admirer les valoirinches faire du patinage artistique certains soirs.
Je me sens comme ça sur la glace

Je me sens comme ça sur la glace

  • Enfin les grands classiques restes : luge, bataille de boules de neiges et autres constructions d’igloo …
  • + : la nuit quand il ne neige pas, on admire les étoiles. Nous avons une visibilité due à la faible luminosité ambiante. Pas trop d’éclairage public ni de pollution. Parfait pour les amateurs d’astronomie !
Orion

Orion

3 – Et niveau gastronomie ?

C’est la montagne alors on se fait plaisir en terme fromagers et caloriques …

Bienvenus raclette, tartiflette, fondue, crozets au beaufort … le tout avec une bonne bière du Galibier (col voisin à Valloire), un vin blanc de Savoie ou en fin de soirée un verre de liqueur de Génépi.

Produits de Savoie

Produits de Savoie

N’oubliez pas, juste après sept heures sur les pistes de ski, la tisane au thym qui vous remettra d’aplomb (surtout si vous avez un petit rhum).

Tisane au Thym

Tisane au Thym

4 – On prend quoi pour se distraire ?

Côté littérature :

  • Le Sommet des Dieux de Taniguchi : voici un manga qui nous emporte vers les plus hauts sommets, notamment l’Everest. Entre photographie et alpinisme, voici une bande dessinée touchante, un chef d’oeuvre (primé à Angoulême) qui nous offre des tranches de vies différentes mais toutes liées.
le sommet des dieux

le sommet des dieux

  • Le photographe de Guibert, Lemercier et Lefèvre : une bande dessinée qui retrace le parcours d’un photographie lié à Médecin sans Frontières en Afghanistan. Un témoignage prenant, une BD originale qui lie photo et dessin mais également une mine d’information sur la montagne. Les Chasseurs Alpins, qui s’entraînent à côté de Valloire sont partis en Afghanistan, ce coin des Alpes leur servaient d’exemple et de préparation pour les montagnes Afghanes on se dit que les deux doivent avoir pas mal de points communs. En bref, des infos de cette BD peuvent s’avérer utiles ici aussi.
le photographe

le photographe

  • Feu de Glace de Nicci French (que j’ai déjà critiqué) est un bon roman d’amour avec un alpiniste et une anglaise. Fleur bleue, c’est le livre qu’il vous faut en vacances à la montagne.
  • Neige, Fermine

    Neige, Fermine

    Neige de M. Fermine est une nouvelle sur la création poétique des haïku et son lien avec le blanc, la montagne et la pureté. D’une délicatesse et d’une douceur sans borne, cet texte nous transporte en Asie avec ce jeune poète. Une lecteur délicieuse et tendre.

 » La neige est un poème. Un poème qui tombe des nuages en flocons blancs et légers. Ce poème vient de la bouche du ciel, de la main de Dieu. Il porte un nom. Un nom d’une blancheur éclatante. Neige »

Neige, M. FERMINE

Et pour une scéance ciné-maison :

  • Chalet Girl de P. Trail qui raconte comment une jeune fille, ex championne de roller va découvrir le snowboard en devenant « chalet girl’ en Autriche. Humour, amour et glisse sont au rendez-vous dans cette comédie.

  • Vertical limit de M. Campbell sera le film d’action sur l’alpinisme de la selection. Un peu de tragédie, d’angoisse et de froid dans une montagne qui ne pardonne aucun écart et parfois elle vous prend au dépourvu. Voyons voir comment se débrouille cette jeune alpiniste au sommet du monde …

  • Les Bronzés font du ski de P. Leconte. On ne raconte plus l’histoire tellement on la connait mais 1h30 de franche rigolade n’a jamais fait de mal à personne, on en reprendra donc une dose histoire de chanter « étoile des neiges » en cas d’attente sur le télésiège !

  • La reine des neiges de Disney, un bon film d’animation n’a jamais fait de mal ! Surtout quand ça parle de neige.

  • Rasta Rocket de J. Turteltaub. Devenu lui aussi un classique, un Disney, rempli d’humour, de joie, d’amitié, de déception et d’esprit sportif alors quoi de mieux que de le revoir ? Rien sauf peut être embrasser un oeuf ? Allez, « kiss my egg man ».

Sinon on profite des concours de sculptures sur glaces :

Sculpture sur glace

Sculpture sur glace

25 ans de glace

24 ans de glace

le winner

le winner

5 – Comment on fait quand c’est fini ?

Un blanc éclatant qui va manquer à mes yeux

Un blanc éclatant qui va manquer à mes yeux

On attend la prochaine fois avec une tasse de thé, MCS Extrem en lien sur le pc ou encore Extreme Sports, amateurs de lecteurs il y a aussi les magasines de skis. Je vous recommande Skieur qui est vraiment sympa avec des journalistes qui n’ont pas leur langues dans leur poche ! J’ai adoré l’édito de ce trimestre notamment.

Et sinon il reste les photos à mettre en valeurs pour faire un bel album : “Valloire 2015”. Même si beaucoup de gens ne font plus développer leur photo, c’est l’occasion de le faire, vous ne pensez pas ?

On est beau, on est de Chickon

On est beau, on fait partie de l’équipe Chickon

Mémé sera heureuse de recevoir une photo de vous avec bonnet, masque, gros manteau et la goutte au nez !

Allez, je vous dit à bientôt. En plus la saison n’est pas fini alors j’ai encore quelques mois pour rêver d’avoir l’occasion d’y retourner. Pour le moment je regarde le ciel lyonnais entre pluie et

neige mouillée. Peut-être qu’ici aussi la ville sera couverte d’un joli voile blanc. Les gens semble avoir le sourire quand il y a de la neige, au contraire de la pluie qui renferme.

Neige, neige, neige

Neige, neige, neige

 

I cross my fingers cause I love you Snow.

xoxo

Little Daisy

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :